leral.net | S'informer en temps réel

Mankeur Ndiaye cogne Me Wade : "Ce monsieur est méchant et diabolique. Il est capable de tuer, de sang-froid, à bout portant"

Le ministre des affaires étrangères, Mankeur Ndiaye se trouvait à Prague dans le cadre d'une visite de travail quand Me Abdoulaye Wade a fait sa déclaration très controversée contre Macky Sall. Aussitôt arrivé, il n'a pas attendu longtemps pour se joindre au concert de condamnations.


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Février 2015 à 14:56 | | 24 commentaire(s)|

Mankeur Ndiaye cogne Me Wade : "Ce monsieur est méchant et diabolique. Il est capable de tuer, de sang-froid, à bout portant"
Dans un communiqué reçu à Leral, il se dit " choqué, indigné et bouleversé'' par les propos de l'ancien chef de l'Etat qui selon lui "cherche à blesser et faire mal". Aujourd'hui, a-t-il affirmé, "nous sommes tous esclaves et anthropophages. Seuls lui et son fils ne le sont pas''.

Pour le chef de la diplomatie sénégalaise, Me Wade a montré "sa vraie nature". "Il a trompé le peuple et l'Afrique avec la posture qu'il affichait d'homme de droit, libéral et démocrate. Cette déclaration aux relents fascistes et racistes ruine le peu de crédit qui lui restait dans l'opinion nationale et africaine. Fasciste, oui, cette déclaration l'est assurément, car comme Hitler, son auteur classe les êtres humains en catégories supérieures et inférieures : Lui seul et son fils seul ne peuvent accepter d'être dirigés par le Président Macky Sall, car ils sont des êtres supérieurs. Quelle catastrophe ! Quelle déchéance morale, intellectuelle et psychique ! On est tous tristes pour quelqu'un qui s'est dit plus cultivé parmi les Africains, du Caire au Cap et qui a passé son temps à nous parler de dignité humaine, de panafricanisme et droits de l'homme. Cette déclaration est une injure à tous les Afro-Americains transférés du Continent vers les Amériques...'', s'insurge-t-il.

Poursuivant, Mankeur Ndiaye souligne que "l'ancien Président ne mérite nullement le statut d'ancien Chef d'Etat". Car, dit-il, "il est disqualifié par son comportement irresponsable, rétrograde, réactionnaire et ethniciste d'une rare violence contre son successeur à la tête de l'Etat qui l'a battu à plate couture le 25 mars 2012 à l'issue d'un scrutin libre, démocratique et transparent. C'est cette cinglante défaite inoubliable que lui et ses sous-fifres ne peuvent accepter trois (3) années après Mars 2012. Ce monsieur est méchant et diabolique. Il est capable de tuer, de sang-froid, à bout portant". Qu'à cela ne tienne, a-t-il averti "l'Etat reste et restera debout et fera respecter les lois et règlements, en toutes circonstances. Qu'on ne s'y trompe pas !"

"Aujourd'hui, c'est tout le monde diplomatique et consulaire accrédité à Dakar qui est meurtri, choqué et tétanisé par les propos haineux, méchants cruels et gravement mensongers de ce monsieur qui fut et qui n'est plus rien maintenant. Le Sénégal et son peuple ne méritent pas d'avoir eu un ancien Président de cet acabit. Nous avons tous honte face à nos voisins, à l'Afrique et au monde", a regretté Mnakeur Ndiaye.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image