leral.net | S'informer en temps réel

Mankeur Ndiaye justifie le sens de la construction du nouveau centre international de conférence à Diamniadio

Le King Fahd Palace ne semble pas avoir les capacités nécessaires pour accueillir un événement comme le sommet de la Francophonie. C’est ce qu’on peut déduire dans les propos du chef de la diplomatie sénégalaise, Mankeur Ndiaye, qui s’exprimait, ce matin, sur les ondes de la Rfm dans l’émission « Grand Jury ».


Rédigé par leral.net le Dimanche 7 Avril 2013 à 19:25 | | 4 commentaire(s)|

Mankeur Ndiaye justifie le sens de la construction du nouveau centre international de conférence à Diamniadio
Le ministre des Affaires étrangères a déclaré que notre pays doit avoir un centre international de conférence « digne de ce nom, digne du Sénégal ». C’est dire que notre diplomatie a atteint un tel niveau, que la construction de ce centre est devenue une nécessité, surtout qu’il existe même dans des pays voisins comme le « Mali », selon Mankeur Ndiaye, qui fut également ambassadeur dans ce pays. C’est la raison de la décision du régime de Macky Sall de doter le pays d’une infrastructure de cette envergure. La construction du nouveau centre international à Diamniadio à la sortie de Dakar, va coûter près de « 40 milliards de F Cfa », et elle sera réalisée avec des « partenaires », a dévoilé le ministre des Affaires étrangères.



1.Posté par Sow1 le 07/04/2013 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pfffff... Cet argument qui nous est servi ici est bancal. Cherchez mieux encore pour nous convaincre que cet investissement est une priorité pour notre pays en cette période de vaches maigres.

2.Posté par Diabel le 08/04/2013 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Construisez ,d'abord un immeuble des affaires étrangères si vous êtes si attachés à l'image de la diplomatie sénégalaise. Et puis, arrêtez ces nominations fantaisistes aux fonctions de chefs de mission diplomatique et consulaire. L'UCAES et l'Acaes vous ont à l'oeil. Vous serez surpris de la virulence de leurs réactions

3.Posté par Ibou NDAO le 08/04/2013 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les partenaires que tu ne veux nommer sont les Turcs nous savons comment ce projet a été monté sans appel d'offres

4.Posté par kanilai le 08/04/2013 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Erreur de vision diplomatique de Macky Sall et son Ministre Mankeur Ndiaye et le PM Abdoul Mbaye.
1- Yaya Jammeh est plus âgée que Macky Sall, il est de 1960. Il a menti sur son Age pour aller à l'école.
2- Yaya Jammeh a été membre du MFDC depuis 1980 et fut le représentant officiel du Mouvement en Gambie et qui s'assurait de l'approvisionnement et la réception des contributions financières venant des sympathisants gambiens et de la France.
3- Yaya Jammeh a depuis 1980, travailler de concert avec Koukoi Samba Sanyang, Salif Sadio et d'autres leadeurs du MFDC. Les RG de la Gambie et ceux du Sénégal ont amplement des preuves à cet effet.
4- Il y a assez de preuves incontestables que Yaya Jammeh depuis son accession a la présidence gambienne a tout le temps soutenu la rébellion par tous les moyens: militaires, logistiques, humanitaires, bases arrières, argents et provisions.
5- Yaya Jammeh a plus d'expérience présidentielle que Mack Sall en étant a la tète d'un état souverain depuis 19 ans et encore sans limitations de mandants. Yaya joue sur le temps et l'espace et n'est pas contraint par un risque de perdre des élections. La CDEAO l'a reconnu en boycottant les dernières élections de 2011.
6- Yaya Jammeh joue ses cartes jusqu'en Guinée Bissau. Il est implique dans tous les coups d'états jusqu'au plus récent en 2012. Le procès des putschistes de 2012 est affirmatif sur son implication et son organisation à partir de la Gambie en collaboration avec l'Angola.
A- Yaya Jammeh est un rebelle du MFDC devenu président dans un pays souverain. Il joue ses cartes: les menaces, les appels a la paix, la provocation pour tester les autorités, la ruse, l'argent, son jeu politique au sein de la classe politique sénégalaise, avec les services de sécurités, avec les medias et les ONG avec le mysticisme tant redoute par les africains. Il a le temps à sa faveur.
B- Comme tout le monde prend Yaya Jammeh pour un FOU, il en profite pour atteindre ses objectives dont lui seul est maitre de jeux. Yaya Jammeh est très intelligent contrairement a ce que pensent les sénégalais, il continuera a régner sur la Gambie dont il a pu faire tuer, emprisonner, museler les medias, réduire l'opposition en une marionnette, exiler les plus têtus et maintenir la Gambie en un état policier ou personne n'a confiance a personne. Même prononcer le nom de Yaya Jammeh en publique est devenu un problème avec la population, certains diront a ce point.
Conclusion: Une diplomatie paisible ne veut pas dire entretenir une complaisance de faiblesse a l'égards d'un ennemi jure, connu et versatile de surcroit, un président avec qui vous combattez ouvertement ses parents, ses allies et qui a ses gardes corps du MFDC pour assurer sa sécurité personnelle dans son pays. NON et NON. Il faut le combattre ouvertement et l'enlever du pouvoir en Gambie.
Macky Sall a tout faux de sa politique étrangère envers Yaya Jammeh. Cette diplomatie de complaisance est tout le contraire de ce que ressent le peuple gambien qui subissent et qui chaque jour oeuvrent pour récupérer leur pays des mains d'un terroriste du MFDC venu par les armes au pouvoir.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image