leral.net | S'informer en temps réel

Mànkoo Wattu Senegaal condamne «l’attaque» du siège de Rewmi


Rédigé par leral.net le Dimanche 9 Octobre 2016 à 15:00 | | 1 commentaire(s)|

Mànkoo Wattu Senegaal a décidé de répliquer mardi à la sortie de l’homme d’affaire roumain Frank Tims qui a menacé de plaintes certains dignitaires de l’opposition dès ce lundi.
Mànkoo Wattu Senegaal a décidé de répliquer mardi à la sortie de l’homme d’affaire roumain Frank Tims qui a menacé de plaintes certains dignitaires de l’opposition dès ce lundi.
Le Front pour la Défense du Sénégal / Mànkoo Wattu Senegaal, via un communiqué officiel, a condamné «l’attaque» perpétrée au siège du parti Rewmi samedi, tout en exigeant dans la foulée «que la lumière soit faite afin que les auteurs soient identifiés et dûment sanctionnés».
 
«Ce Samedi O8 octobre 2016, Le siège de Rewmi a subi une attaque barbare et totalement en porte à faux avec l’expression d’une démocratie vivante. Nous condamnons avec la dernière énergie cette agression et exigeons que la lumière soit faite afin que les auteurs soient identifiés et dûment sanctionnés», a déclaré le Front pour la Défense du Sénégal / Mànkoo Wattu Senegaal.
 
La Conférence des leaders dont le Coordonnateur Malick Gakou a aussi alerté les autorités étatique sur le fait que la «montée des périls qui gangrènent notre démocratie s’accélère de jour en jour dans notre pays  et cela est inadmissible et inacceptable».
 
C’est pourquoi Mànkoo Wattu Senegaal entend partager «ensemble, au sein du Front pour la défense du Sénégal/Mànkoo Wattu Senegaal, à travers notre plateforme, les valeurs pour lesquelles, le siège du Rewmi a été attaqué. C’est pourquoi, nous marquons notre solidarité agissante au Rewmi et à son Président M. Idrissa SECK, face à cette dure épreuve. Debout et dans la cohésion, nous  allons défendre les libertés et la démocratie au Sénégal quel qu’en soit le prix. Vive SENEGAL».
 
Le Front pour la Défense du Sénégal / Mànkoo Wattu Senegaal a décidé de répliquer mardi à la sortie de l’homme d’affaire roumain Frank Tims, suite à son interview fracassantes dans les colonnes du journal sénégalais «L’AS», sur fond de menaces de plaintes contre certains dignitaires de l’opposition dès ce lundi.
 
Massène DIOP Leral.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image