leral.net | S'informer en temps réel

Manœuvres autour de la Présidence : Marième Badiane pointe du doigt Aminata Touré


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Juillet 2014 à 13:49 | | 0 commentaire(s)|

Manœuvres autour de la Présidence : Marième Badiane pointe du doigt Aminata Touré
Marième Badiane, par ailleurs responsables des femmes de l’Alliance Pour la République (APR) accuse Aminata Touré de travailler à son départ. Après la débâcle électorale du parti présidentiel à Dakar, la guerre des «chignons» est déclenchée pour le contrôle de la présidence du Mouvement national des femmes de l’APR. Hier, vendredi de hauts responsables de la sphère «apériste» manœuvrent pour déraciner la ministre d’Etat, Marième Badiane. Aprés sa defaite défaite dans la commune de Mermoz/Sacré-Cœur, une voix autorisée, membre dudit Mouvement soutient que Marième Badiane ne peut plus prétendre les diriger. D’où l’impératif d’aller vers le renouvellement des instances du parti.

Des femmes de l’APR, proches de Marième Badiane flairant ainsi un coup bas, vont jusqu’à accuser l’ex premier ministre, Aminata Touré d’être derrière cette machination pour déstabiliser le parti. Selon ces femmes, Mimi Touré utilise Awa Guèye, l’adjointe de Marième Badiane, pour la dégommer. «Awa Guèye est le bras armé d'Aminata Touré», jurent-elles. Non sans préciser que toutes les manœuvres entreprises par ces deux dames seront vouées à l'échec. Par ailleurs, l’information selon laquelle Marième Badiane a été limogée de son poste de ministre d’Etat auprès du Président de la République est fausse. «Marième Badiane n’a reçu aucune lettre officielle notifiant son limogeage.

Mieux, à la veille du Conseil des ministres de jeudi dernier, elle a reçu une lettre émanant de la Présidence pour l’informer de la tenue dudit Conseil. Et éventuellement d’honorer de sa présence à ce Conseil des ministres », explique son directeur de cabinet. Avant de préciser au journal "le Populaire", qu’elle (Marième Badiane) n’a jamais été retenue à la porte du Palais présidentiel parce qu’elle n’y était pas. A l’origine de son clash avec Mme Awa Guèye, la bataille pour le contrôle du Mouvement national des femmes de l’APR. Marième Badiane a toujours soupçonné Mimi Touré, en complicité avec Awa Guèye, de vouloir l’évincer de son poste dans le but de mettre cette dernière à sa place...

Seneweb






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image