leral.net | S'informer en temps réel

Manque d'eau au Daaka de Médina Gounass, l'Office des forages ruraux dégage ses responsabilités


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Avril 2017 à 11:18 | | 0 commentaire(s)|

La fourniture d'eau du Daaka de Médina Gounass fait polémique. L'OFOR (Office des forages ruraux) prend le contre-pied du ministre de l'Intérieur et du Khalife de Médina Gounass et déclare qu'il n'y a pas eu de manque d'eau.
Indexé par les pèlerins dans les médias ainsi que par le Khalife, l'Office refuse de porter sur lui la responsabilité du malheureux événement ayant conduit à la mort de pèlerins.

"Suite à l'incendie qui s'est produit au Daaka de Médina Gounass causant plus d'une vingtaine de morts et des dégâts matériels considérables, l'Office des forages ruraux présente ses sincères condoléances au Khalife Amadou Tidiane Bâ... Cependant, l'OFOR tient à préciser que l'eau ne manque pas Médina Gounass contrairement à ce qui se dit dans la presse", peut-on lire dans un communiqué rendu public.

Selon la même source, dès que l'incendie s'est déclaré, les agents de l'OFOR se sont déployés immédiatement pour appuyer les éléments des Sapeurs pompiers. " A l'heure actuelle, tous les camions-citernes sont mobilisés et mis à la disposition des soldats du feu. En plus de ces camions, les agents de l'OFOR se sont joints à ceux des Sapeurs pompiers pour juguler le sinistre. A ce jour, l'eau est disponible en quantité suffisante dans la localité malgré l'incendie", indique l'Office.

Aussi rappelle-t-on que le gouvernement par le biais de l'OFOR, a mis beaucoup de moyens pour assurer une distribution correcte en eau à Médina Gounass et sur le site du Daaka. "16 camions-citernes de 8 à 10 m3 ont été mis en place; 26 bâches à eau livrées pour la circonstance. Le nouveau forage du village de Médina Gounass a été équipé de matériel d'exhaure et d'une potence pour augmenter la production. Actuellement, les deux forages du village de Médina Gounass ainsi que le forage équipé de la potence, fonctionnent correctement. Il en est de même pour le forage du Daaka", précise l'OFOR.

source: l'AS








Hebergeur d'image