leral.net | S'informer en temps réel

Mansour Gaye, patron de la Cice : "Pendant six ans et deux mois, An Média a dépensé plus de 3,390 milliards FCfa"

Après l'ancien maire de Dakar, Pape Diop, le patron de la Compagnie internationale de conseil d'expertise (Cice), Mansour Gaye, a révélé à la Cour que "pendant six ans et deux mois, An Média a dépensé plus de 3,390 milliards FCfa".


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Novembre 2014 à 11:18 | | 4 commentaire(s)|

Mansour Gaye, patron de la Cice : "Pendant six ans et deux mois, An Média a dépensé plus de 3,390 milliards FCfa"
Le défilé des témoins dans le procès de Karim Wade et Cie s'est poursuivi encore hier. Après Pape Diop, l'expert-comptable, Mansour Gaye, patron de la Compagnie internationale de conseil et d'expertise (Cice), a fait face. Et, d'emblée, il a blanchi sur toute la ligne Karim Wade en déclarant que le prévenu principal dans cette affaire n'a jamais payé les salaires des travailleurs de la chaîne de télévision Canal Info. Selon Mansour Gaye, c'est Vieux Aidara et Cheikh Tidiane Ndiaye qui ont toujours payé les salaires des employés travaillant dans la société An média. Revenant sur les circonstances dans lesquelles il a connu ces derniers, le sieur Gaye informe que c'est le fils de l'ancien Président Wade qui l'a mis en contact avec Vieux Aidara et Cheikh Tidiane Ndiaye qui voulaient mettre sur pied un groupe de presse.

"C'est après qu'ils sont venus me voir pour m'expliquer leur projet. Ainsi, je leur ai indiqué la meilleure manière d'arriver à leurs objectifs", informe le témoin non sans préciser qu'il percevait des honoraires mensuels de 125.000 FCfa. Toujours dans son propos, Mansour Gaye reconnait avoir pris part à une réunion du Conseil d'administration de la société An Média. Mais, s'empresse-t-il de préciser : "C'était sur la volonté des parties et mon rôle était de surveiller la conformité et la qualité des délibérations". Toutefois, il a récusé les déclarations de Cheikh Tidiane Ndiaye qui a soutenu que c'est lui qui est à l'origine de sa démission de la tête d'An Média.

S'agissant de l'achat du matériel de la société, Mansour Gaye déclare qu'il n'en sait rien. "Ce n'est pas notre rôle. Nous ne sommes jamais intervenus dans l'achat des matériels. En revanche, le fournisseur nous a remis des factures en nous disant que c'est Vieux Aidara qui a acheté le matériel. Pour nous comptable, c'est une attestation, mais pas une pièce comptable alors que, nous, on gère des pièces comptables", dit-il avant de préciser que la société An média était une société déficitaire. "Pendant six ans et deux mois, la société a fait un chiffre d'affaires de 1, 096 milliards FCfa et engrangé, en termes de dépenses, plus de 3,390 milliards FCfa. C'est donc un déficit, une perte cumulée de 2,249 milliards FCfa", détaille l'expert-comptable non sans relever que la société a mangé son capital 279 fois en moyenne. Il a également révélé qu'un financement gratuit a été mis à la disposition de la société An média : "Elle n'a jamais payé le fisc. C'est une société qui ne payait que les dépenses urgentes. Le reste, elle tournait en rond avec les autres fournisseurs". Suspendue, l'audience reprendra aujourd'hui à 10 heures, toujours avec Mansour Gaye à la barre.

Libération






Hebergeur d'image