leral.net | S'informer en temps réel

Marché Castors: Les riverains se disent étouffés par l'occupation illégale et anarchique de la voie publique

A Castors, les relations entre les marchands ambulants et les chauffeurs de taxis et de clandos et les riverains sont très tendues. Pour cause, l'occupation illégale et anarchique de la voie publique à sens unique et du trottoir.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Juillet 2013 à 14:06 | | 0 commentaire(s)|

Marché Castors: Les riverains se disent étouffés par l'occupation illégale et anarchique de la voie publique
Raison pour laquelle la police de Dieuppeul, par l'entremise du Commandant Gassama et du Commissaire Sèye, a rendu, constantes, ses interventions, interventions motivées par les plaintes des riverains qui ne disposent plus d'un cadre de vie tout en rappelant que cette zone est une zone résidentielle. La voie publique (et le trottoir de la rue) qui croise la Rue 13 de Castors est assaillie par les marchands ambulants et les chauffeurs de taxis et de clandos avec la complicité de la mairie qui leur fait payer de l'argent pour occuper cette voie de manière illégale.

« Le marché de Castors est très bien délimité géographiquement sur les papiers, explique un riverain. Donc, nous ne pouvons pas concevoir que la mairie qui sait tout de la situation, fasse ses magouilles dégradantes et irrespectueuses contre des populations qui lui ont donné leur confiance ».

Selon lui, la police de Dieuppeul ne peut pas, avec deux agents, s'occuper de ce très grave problème qui est fortement susceptible de se métamorphoser en « une bataille rangée opposant les marchands ambulants et les chauffeurs de taxis et de clandos aux riverains que nous sommes ».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image