leral.net | S'informer en temps réel

Marche de l’opposition : cinq (5) manifestants arrêtés et placés en garde à vue à la police de la Médina, Malick Gakou et Cie dénoncent une violation du droit à la marche

« A la suite de la marche historique de l’opposition, pour la démocratie, les libertés et la protection de nos ressources naturelles, qui s’est tenue hier, vendredi 14 octobre 2016, nos Camarades : Daouda Guéye du Grand Parti (Gp) , Guy Marius Sagna du Collectif Non aux Ape , Cheikh Oumar Sall du Parti Démocratique Sénégalais (Pds), El Hadji Diawara du Grand Parti (Gp), Lat Dior Diouf du Grand Parti (Gp), sont retenus Prisonniers politiques à la police de la Médina », déclarent dans un communiqué les leaders de Mànkoo Wattu Senegal.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Octobre 2016 à 12:53 | | 0 commentaire(s)|

La conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senengal
La conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senengal
Selon le communiqué, cette arrestation injustifiée, est en porte à faux avec l’expression des droits constitutionnels de chaque citoyen, notamment le droit à la marche pacifique. Ainsi, le Front pour la défense du Sénégal/Mànkoo Wattu Senegal se dit plus que jamais déterminer continuer le combat quel qu’en soit le prix, afin de garantir aux sénégalais, une expression libre des libertés dans une démocratie apaisée.

Précisant que leurs camarades retenus prisonniers sont bien portant, El Hadji Malick et Cie mettent en garde le Gouvernement de Macky Sall contre toute forme de violence à leur égard et prennent à témoin l’opinion publique nationale et internationale face à ce qu’ils appellent les dérives du régime.

Ainsi, après avoir témoigné leur solidarité totale à leurs camarades de combat, les membres du Front appelle à la mobilisation jusqu’à leur libération.








Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image