leral.net | S'informer en temps réel

Marche de l'opposition interdite : Le PDS compte défier l’autorité aujourd’hui

Comme beaucoup s'y attendaient, le préfet de Dakar, Alioune Badara Diop, a finalement interdit la marche prévue aujourd'hui par le Front patriotique pour la défense de la République (FPDR), à la Place de l'Obélisque. Motif invoqué ? Nos sources parlent de "trouble à l'ordre public". Mais cette décision, le FPDR, qui regroupe une partie de l'opposition dont le PDS, n'entend pas la respecter, car jugeant le "motif non fondé".


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Août 2014 à 08:19 | | 25 commentaire(s)|

Marche de l'opposition interdite : Le PDS compte défier l’autorité aujourd’hui
"Nous maintenons notre manifestation", prévient Farba Senghor, le chargé de la propagande du Parti démocratique sénégalais (PDS). Pour l'ancien ministre de Wade, joint par EnQuête, "le préfet de Dakar est en train de précipiter Macky Sall dans une impasse. Je ne sais pas s'il a pris cette décision sur ordre de son supérieur ou par excès de zèle, mais on est en train de vivre une véritable dictature". Farba Senghor rappelle que le droit de marche est garanti par la Constitution et qu'à ce titre, l'opposition a le droit de manifester sa colère, si elle le désire. "On ne peut pas, dans un pays démocratique, vouloir priver les étudiants de leur liberté et museler l'opposition", s'écrie l'ancien ministre. Invitant le Président Macky Sall à se ressaisir, il prévient : "nous allons vers une situation extrêmement explosive". D'ailleurs, selon nos sources, le Comité directeur du PDS a convoqué une réunion à propos de la marche, aujourd'hui, à midi, à la permanence. Ce qui présage d'une journée électrique.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image