leral.net | S'informer en temps réel

Marche non autorisée: Le Préfet de Thiès charge les enseignants et sortants du Cneps (vidéo)

Le préfet de Thiès, Alioune Badara Samb a apporté des précisions après le sit-in avorté des enseignants du Cusems, mardi devant l'inspection d'académie. Le représentant de l'Etat a également fustigé l'attitude de sortants du Cneps de Thiès, qui, dit-il, ont voulu bloquer la circulation sans déclaration de manifestation.


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Février 2016 à 20:44 | | 0 commentaire(s)|

Alioune Badara Samb a beaucoup insisté sur le maintien de l’ordre et le respect de la légalité. Invitant les enseignants et les sortants du Cneps, à se conformer à la loi, quelles que soient les revendications. «C’est à la radio que j’ai appris que demain (mardi 9 février : ndlr) il y aura un sit-in devant l’inspection d’académie, avec l’ensemble des enseignants, avec les directoires nationales d’un syndicat. C’est intolérable ! Il n’y a pas eu de déclaration du tout. Nous avons donné des instructions nécessaires pour que cette manifestation ne puisse pas se tenir», a-t-il renseigné.
«C’est la même situation avec les sortants du Cneps, qui de manière spontanée, ont manifesté sur la voie publique pour tenter de barrer la circulation. C’est des atteintes graves à la libre circulation. L’Etat a le droit de protéger l’exercice des libertés. A Thiès, régulièrement, il y a des marches autorisées, déclarées, on laisse faire et on encadre», poursuit Alioune Badara Samb.
Selon le représentant de l'Etat toujours, «Le droit de manifester est encadré par des dispositions légales. Le principe c’est l’autorisation. Lorsque vous remplissez les conditions de déclaration préalable, le principe, c’est que la manifestation est libre».
Vidéo.

thiesvision.com






Hebergeur d'image