leral.net | S'informer en temps réel

Mariage gay de Kaolack: les noms des “mariés”

Les policiers du commissariat central de Kaolack ont fait avorter un mariage au travers duquel deux…hommes devaient s’unir pour le meilleur et pour le pire. Imam Massamba Diop de l’Ong Jamra a divulgué l’identité des deux homosexuels qui devaient se marier le 24 décembre.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Décembre 2015 à 10:59 | | 11 commentaire(s)|

Il y a du nouveau dans l’affaire du mariage gay de Kaolack. Le président de l’Ong Jamra, Imam Massamba Diop a fait des révélations sur cette affaire qui continue de faire jaser dans la capitale du Saloum. A l’en croire, le mariage que la police a fait avorter le 24 décembre dernier au lycée Ibrahima Diouf a vu la participation de beaucoup d’homosexuels venus de tous les coins du pays. “Ils sont venus de Dakar et de toutes les autres régions du pays pour célébrer ce mariage”, révèle l’Imam sur ZIK FM. Et de poursuivre: “D’après mes informations, le “marié” se nomme Adama, la “mariée” Omar Ndiaye””, renchérit le président de Jamra qui dit tenir ces informations de sources proches de l’affaire. A cela s’ajoutent une robe de mariée, des préservatifs et des lubrifiants, martèle-t-il.

Il en a profité pour rappeler le mariage gay de 2009 et l’issue désastreuse qui a été réservée à ce dossier. “En 2009, des homosexuels (Pape Mbaye et cie) ont été arrêtés lors d’un mariage à MBAO. Condamnés à 05 ans de prison, ils ont été libérés sur ordre du président français de l’époque, Nicolas Sarkozy. Lorsque nous avons demandé à savoir le motif de cette libération, il a été invoqué le risque de contamination des autres détenus par ces homosexuels qui seraient porteurs du virus du Sida”, ressasse le directeur de l’école “Baobab”. Mais selon le successeur d’Abdou Latif Guèye, cet argument est plus que fallacieux.

Buzz.sn






Hebergeur d'image