leral.net | S'informer en temps réel

Marié à 9 épouses : L’escroc au visa se faisait passer pour un Mbackè- Mbacké

Un grand escroc marié à neuf épouses et se faisant passer pour un Mbacké- Mbacké promettait aux personnes désireuses de se rendre aux USA un visa grâce, dit-il, à un quota que lui ont alloué les Américains.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Septembre 2008 à 19:43 | | 0 commentaire(s)|

Marié à 9 épouses : L’escroc au visa se faisait passer pour un Mbackè- Mbacké
Plusieurs personnes sont tombées sous le charme de cet escroc. Pour le moment, cinq d’entre elles se sont signalées depuis qu’elles ont appris l’arrestation de ce faux marabout par la brigade de gendarmerie de Mbour. Il a ainsi réussi à les gruger de la somme totale de 2.250.000FRCS. Qui mettra fin aux activités délictuelles de ces escrocs de la trempe de Serigne Mbacké Sow ? Personne ne le sait encore. Ce qui est certain, c’est qu’il ne se passe pas un jour sans qu’ils ne se signalent. Pour ferrer ses victimes, Serigne Mbacké Sow se faisait passer pour un fils de Mbacké- Mbacké qui entretient de bonnes relations avec les Yankees qui lui ont décerné un quote-part de visas compte tenu de son rang social. Profitant de son statut de fils de marabout, les incrédules tombaient sous son charme. Et, pour mieux les ferrer, l’escroc leur montrait un faux visa scanné avec la photo d’une tierce personne. C’est ainsi qu’il leur demandait de fortes sommes allant de 200.000 à 450.000FCFA pour obtenir ce précieux sésame. Après avoir empoché l’argent, il disparaît jusqu’à ce jour mardi dernier à 11 heures où il est aperçu par une de ses victimes au quai de pêche en train de négocier un portable. L’ayant bien reconnu, elle l’interpelle pour le conduire à la brigade de gendarmerie de Mbour où il sera cuisiné par les hommes de l’adjudant-chef Assane Niang. Grâce aux numéros de téléphone qu’il détenait et que les pandores ont exploités, plusieurs personnes qui sont avérées être des victimes ont été jointes en attendant d’autres qui ne vont pas tarder à se signaler. Marié à 9 épouses et né en 1958 à Dakar, Serigne Mbacké Sow a été plusieurs fois condamné pour escroquerie et abus de confiance. Il sera déféré au parquet ce jeudi.

Auteur: Alioune DIOP






Hebergeur d'image