leral.net | S'informer en temps réel

Marième Badiane et Binta Gassama se renvoient la balle

L’OBS – Ministres-conseillers et membres de l’Apr, Ndèye Marième Badiane et Ndèye Binta Gassama ont été victimes de la rafale Khalifa Sall et Taxawu Dakar dans la commune de Mermoz-Sacré-Cœur. Respectivement deuxième avec Benno Bokk Yaakaar et troisième avec Benno And Ci Degg, les deux dames analysent leurs résultats.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Juillet 2014 à 20:35 | | 5 commentaire(s)|

Marième Badiane et Binta Gassama se renvoient la balle
«Le président du parti va tirer toutes les conséquences et toutes les leçons»

Comment appréciez-vous les résultats que vous avez obtenus avec la coalition Bby ?

Nous avons mené cette campagne avec notre cœur, avec tout ce qu’on avait dans les tripes. L’engagement des jeunes, des femmes et de tout le monde était extraordinaire. Et à l’arrivée, nous sommes deuxième sur dix. Ce qui est remarquable et ce que tout le monde note, c’est que Khalifa Sall a fait main basse sur toutes les communes. Même s’ils ne connaissent pas les candidats, les gens disent avoir voté pour Taxawu Dakar pour soutenir Khalifa Sall. Et c’est simplement parce que les Sénégalais n’aiment pas l’injustice, car Khalifa s’est positionné comme une victime. D’ailleurs, c’est pour cela que les populations avaient massivement soutenu le Président Macky Sall lors de la Présidentielle de 2012. Khalifa Sall s’est positionné en victime et les Sénégalais ont voté pour lui parce qu’ils n’aiment pas l’injustice. Son message est passé, le nôtre non, ou alors c’est qu’on n’a pas suffisamment communiqué pour gommer cette image. Il n’a jamais été question, dans l’esprit du président de l’Apr, de persécuter ou de forcer la main à qui que ce soit pour qu’il rejoigne l’Apr. On aurait dû mieux communiquer sur ce point. Dans la commune de Mermoz-Sacré-Cœur, les gens disent «tout sauf Barthélemy Dias», et pourtant, il risque de revenir par la fenêtre, alors qu’il n’était même pas tête de liste. Les gens ont voté pour Taxawu Dakar et Khalifa Sall, mais pas pour Barthélemy Dias.

Ne pensez-vous pas que Bby a été victime de son éclatement ?

Il y a ça aussi, l’éclatement y a joué un rôle, c’est un fait. Mais je crois que le président du parti va en tirer toutes les conséquences et toutes les leçons. Parce que celle qui a fait cette «défection» (Ndèye Binta Gassama) ne l’a pas fait en partant de ces convictions. C’est quelqu’un qu’on a fabriqué et positionné simplement pour me combattre. On l’a financée, elle avait beaucoup d’argent pour me déstabiliser, mais il en faut plus pour me décourager. Je vais continuer à travailler, les graines que j’ai semées vont continuer à germer, je vais continuer à massifier le parti comme je le fais depuis 2008. C’est vrai que ça fait mal, mais je ne suis ni amère ni honteuse, mon engagement est intact.

Ne craignez-vous pas des sanctions, sachant que le chef de l’Etat avait promis de sévir contre les responsables de l’Apr partis en rangs dispersés ?

Comme je l’ai dit il en tirera les conséquences, mais je ne crains absolument rien si ce n’est le bon Dieu. J’ai travaillé en mon âme et conscience, j’ai tout donné, et il en tirera les conséquences qu’il en tirera. Il sait qui déstabilise son parti et qui amène le désordre. Les gens répètent partout ce qu’il a dit, mais il l’a dit pour simplement ragaillardir ses troupes. Macky Sall n’est pas du genre vindicatif, ce n’est pas pour me mettre à l’abri de quoi que ce soit, mais c’est ce que je pense. Je connais l’homme et il n’est pas du genre revanchard ou arrogant. Et sinon, advienne que pourra, j’ai la conscience tranquille, notre coalition a bien travaillé.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image