Leral.net | S'informer en temps réel



Maroc: Le procès des deux leaders islamistes impliqués dans une affaire de mœurs reporté au 22 septembre

Rédigé par la rédaction le 1 Septembre 2016 à 20:23 | Lu 281 fois

S’il y’ a une affaire qui défraie la chronique au Maroc, c’est  ce  nouveau scandale de mœurs impliquant des responsables de la mouvance islamiste. En effet, le samedi 20 août, un couple a été  interpellé, en « flagrant délit d’adultère », à bord d'une grosse cylindrée, près d’une plage de Mohammedia, à une trentaine de kilomètres de Casablanca au Maroc.

Les faits auraient étés  anodins si l’identité des deux amants  n’a pas été révélée. Il  s’agit de Fatima Nejjar, 62 ans et de Moulay Omar Benhammad, 63 ans, tous les deux  des personnalités de premier plan au sein de la mouvance islamiste PJD (Parti justice et développement).   

Leur procès s'est ouvert jeudi, en leur absence, au tribunal de première instance de Benslimane  selon une source judiciaire, qui a requis l'anonymat. Il a été immédiatement reporté au 22 septembre, et l'audience n'a duré que quelques minutes.  Pour cause,  les deux accusés ont fait présenter des certificats médicaux attestant de leur incapacité de se présenter devant le juge.

La loi marocaine punit les relations extraconjugales d'un mois à un an de prison. Mme Nejjar comparaît pour complicité d'adultère. M. Benhammad n'est lui pas poursuivi pour adultère, son épouse légitime n'ayant pas donné suite, mais pour "tentative de corruption" sur les policiers qui l'ont interpellé. Mme Nejjar est  particulièrement connue pour son activisme au sein des associations féminines et ses appels à combattre la "tentation et le vice".

Abdoulaye FALL

Source: Voafrique