Leral.net | S'informer en temps réel



Maroc-Qatar : une relation exemplaire et une entente parfaite (fin)

Rédigé par Pape doudou le 30 Décembre 2013 à 09:40 | Lu 2415 fois

Dans une première partie, titrée : «L’excellence des relations maroco-qataries (1ère partie)», j’avais annoncé la visite officielle au Royaume du Maroc de l’Emir du Qatar, Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani et brossé un tableau sur l’excellence des relations entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Chef de l’Etat qatari ainsi que sur la coopération fructueuse entre les deux pays tant au plan politique, économique, sécuritaire, diplomatique que social.


Maroc-Qatar : une relation exemplaire et une entente parfaite (fin)
Ainsi, le vendredi 27 décembre 2013, est arrivé à Marrakech l’Emir du Qatar, accompagné d’une imposante délégation ministérielle et de hauts responsables des secteurs économiques.
A sa descente d’avion, il fut accueilli par le Souverain marocain puis le cotège des deux Chefs d’Etat a emprunté les grands boulevards de la Perle du Sud du Maroc, pavoisées de drapeaux marocains et qataris, sous les vivats de dizaines de milliers de marocains venus souhaiter la bienvenue à l’Hôte du Maroc.
Après la cérémonie officielle d’accueil, qui s’est déroulée dans la plus pure tradition marocaine à la Grande Place du Méchouar du Palais Royal et où une salve de 21 coups de canon a été tirée, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et l’Emir du Qatar, Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, ont eu une serie d’entretiens.
A l’issue de ces entretiens, les deux Chefs d’Etat ont présidé la cérémonie de signature de quatre conventions de coopération bilatérale.
La première, portant modification de la convention sur la prévention de la double imposition et la lutte contre l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu, la seconde sur un mémorandum d’entente sur la participation de l’Etat du Qatar dans le financement de projets de développement dans le Royaume du Maroc. Un mémorandum qui vise le renforcement des relations historiques liant le Royaume du Maroc à l'Etat du Qatar et aux pays membres du Conseil de Coopération du Golfe. La troisième sur le renforcement de la coopération scientifique, technique, technologique et administrative dans le secteur industriel et, enfin, la quatrième relative au renforcement de la coopération bilatérale pour la réalisation de projets d’infrastructures.
Ainsi donc, cette première visite de l'Emir du Qatar, la première dans un pays du Maghreb, ouvre une nouvelle page dans les relations entre Rabat et Doha et contribuera à la dynamisation des relations de coopération dans les secteurs des investissements, du commerce, des finances, de l’agriculture, de la culture et du tourisme sans omettre les volets politique sécuritaire et militaire mais aussi la coordination sur le plan international et régional.
A noter que le Royaume du Maroc est l’un des pays les mieux positionnés dans le secteur du tourisme aux niveaux arabe et régional, notamment en termes d’infrastructures, d’hospitalité et de chaleur d’accueil des visiteurs.
C’est pourquoi, rehausser la coopération entre le Maroc et le Qatar dans le domaine touristique, qui constitue l’un des secteurs prometteurs dans les deux pays et qui stimule considérablement le processus de développement, figure parmi les priorités de la coopération maroco-qatarie à travers le Fond marocain du développement touristique mis en place dans le cadre de la Vision 2020.
Enfin, la visite de l’Emir de l’État du Qatar, Son Altesse Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, atteste de plus en plus des intentions allant dans le sens d’une consolidation des relations avec cet Emirat du Golfe dans le cadre de la mise en place d’un partenariat stratégique entre les deux pays pour servir les intérêts des peuples marocain et qatari et confirme l’exemplarité des liens de fraternité et de coopération entre le Royaume du Maroc et l’Emirat du Qatar.
Il est acquis aujourd’hui, qu’en raison de sa stabilité politique, des importantes réformes judicieuses engagées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI sur les plans sociaux, économiques, fiscaux,  contrairement aux autres pays de la région, de nombreux pays sont fortement intéressés à venir y investir.


Farid Mnebhi.


1.Posté par Luky31 le 30/12/2013 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous avez raison il faut lui faire aussi (l´èmir du Quatar) la courbette car potentiellement génereux :-)

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site