leral.net | S'informer en temps réel

Marseille flanche à domicile

L'Olympique de Marseille a été tenu en échec sur sa pelouse (2-2), samedi, lors de la 34e journée de Ligue 1. Menés deux fois au score, les Phocéens ont trouvé les ressources pour revenir à deux reprises sans pouvoir passer devant. L'OM lâche donc deux points dans sa course au titre et Toulouse s'accroche à sa 5e place.


Rédigé par leral.net le Dimanche 3 Mai 2009 à 02:10 | | 0 commentaire(s)|

Marseille flanche à domicile
Mamadou Niang et l'OM ont frôlé la correctionnelle au Vélodrome (Reuters).
La fin du championnat de France de Ligue 1 promet d'être palpitante. L'Olympique de Marseille a concédé le match nul sur sa pelouse, samedi, face à Toulouse lors de la 34e journée au terme d'une rencontre complètement folle (2-2). Un résultat qui laisse penser que les Phocéens ont bel et bien grillé leur joker en laissant s'envoler deux points dans le ciel méditerranéen.

Pourtant, la partie a tardé à se débloquer. La faute à une première période bien morne où les Toulousains se sont appliqués à former un bloc équipe bien regroupé annihilant ainsi les assauts olympiens. Seule véritable occasion, une frappe de Mathieu Valbuena prenant le chemin des filets adverses que Mauro Cetto détourne sur sa ligne en bon dernier défenseur (27e). Au repos, le tableau d'affichage reste désespérément vierge (0-0).

Au retour des vestiaires et sans faire de bruit, André-Pierre Gignac profite d'une mauvaise relance d'Hilton et surtout d'une belle ouverture en profondeur de Moussa Sissoko sur le flanc droit pour s'échapper dans le dos de la défense marseillaise. Le défenseur central brésilien de l'OM s'arrache pour revenir mais le buteur de Toulouse, natif de Martigues, crochète avant d'ajuster Steve Mandanda du pied gauche (1-0, 48e). Stupeur dans les travées du Vélodrome.

Carrasso dans son élément

L'occasion idéale pour les joueurs d'un Erik Gerets, ovationné à l'entrée des deux équipes, de prouver qu'ils ne se sont pas démobilisés après l'annonce, en milieu de semaine, du départ de leur coach. Hatem Ben Arfa, entré à la pause, se démène et entraîne ses partenaires dans le bon sens. Mais côté haut-garonnais, un homme se dresse devant les tentatives marseillaises. Cédric Carrasso joue un bien mauvais tour à ses anciens coéquipiers en s'interposant devant Niang (54e) et Cheyrou (56e).

Il ne pourra rien sur l'égalisation de Niang. Le Sénégalais,bien aidé par le crâne de Congré, reprend de la tête un centre venu de la gauche (1-1, 63e). Le gardien du TFC continue malgré tout son récital en stoppant tour à tour Cheyrou (65e), Niang (67e) et Ben Arfa (71e). Et c'est sur une contre-attaque toulousaine que Gignac va réussir le doublé, crucifiant Mandanda sur un service de Braaten (2-1, 72e). Les joueurs du Vieux Port ne doutent pourtant pas en remettant les compteurs à zéro une poignée de secondes après la deuxième réalisation des hommes d'Alain Casanova. Niang déborde sur la gauche et centre. Cetto dévie légèrement le cuir qui trompe une nouvelle fois Carrasso (2-2, 73e).

Il aura donc fallu l'intervention malchanceuse de deux Toulousains pour prendre à défaut un Carrasso impérial. Marseille lâche ainsi deux points précieux et surveillera de près la prestation de Bordeaux face à Sochaux, dimanche soir. En cas de victoire girondine, les deux formations se retrouveront à égalité de points au sommet de la Ligue 1. De son côté le TFC se cramponne à sa 5e place, synonyme d'Europe depuis la victoire bordelaise en Coupe de la Ligue.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image