leral.net | S'informer en temps réel

Mary Teuw Niane : "L’enseignement supérieur vise sa mission de levier du développement"

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, a insisté sur la mission de "levier du développement socio-économique du pays" qui incombe à son secteur, saluant l’initiative lancée officiellement samedi par l’Université Alioune Diop de Bambey à travers le Marathon entreprendre université communauté (MAENUC).


Rédigé par leral.net le Dimanche 19 Mai 2013 à 12:26 | | 1 commentaire(s)|

Mary Teuw Niane : "L’enseignement supérieur vise sa mission de levier du développement"
Il s’agit notamment d’un concours de création d’entreprises au bout duquel deux projets ont été retenus et présentés au cours d’une cérémonie présidée par le ministre au sein de cette université, située à 123 km de Dakar.

"Dans son ensemble, l’enseignement supérieur est tournée résolument vers sa mission qui est d’être un levier pour le développement économique et social de notre pays. C’est ce qu’a indiqué le président de la République et c’est le chemin choisi par la concertation sur l’enseignement supérieur", a-t-il indiqué.

Selon M. Niane, l’idée de marathon véhiculée à travers le concours évoque la notion de "compétition d’endurance, qui pour des jeunes, traduit la capacité de prendre des initiatives, de franchir des obstacles, de traverser des échecs tendus vers la réussite et le succès".

Pour lui, le marathon renvoie aussi, dans ce cadre, à la question de la création d’emplois en s’affranchissant de l’Etat, des entreprises et des Organisations non gouvernementales (ONG).

"Le marathon c’est aussi la question de la création de l’emploi non pas la main tendue vers l’Etat, non pas la main tendue vers les entreprises et les ONG, mais le fait de s’assumer en prenant en charge ses idées propres de création d’entreprises et d’essayer de les mettre en œuvre", a-t-il ajouté.

Aussi, l’ambition du MAENUC est-il, selon le recteur de l’université, Matar Seck, de développer l’esprit d’entreprise chez les étudiants.

"Nos universités doivent basculer vers un nouveau paradigme qui va au-delà de la transmission du savoir pour aller vers la création de richesses, vers le développement tout court", a-t-il estimé.

"L’époque d’une formation qui garantit un emploi salarié semble avoir perdu du terrain", a ajouté le recteur de Bambey.

Au cours de la cérémonie, deux projets ont été présentés. Il s’agit d’un projet avicole des étudiants de première année en économie et gestion. D’un coût global de 1,2 million de francs CFA, le projet sera développé au village de Seugueuleum, situé non loin de l’université.

Le second projet est une application développée par des étudiantes en informatique et statistique. Il s’articule autour d’un Système de gestion des structures sanitaires (SGSS), pour un coût global de 5,680 millions.



1.Posté par un miltant le 20/05/2013 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Grand hâbleur, tous les jours tu cherchent à occuper les médias pour tromper le président et les citoyens Sénégalais, tes projets sont chimériques et réalisables dignes d'un extra- terrestre qui semblent nier les réalités sénégalaises. Ton jeu ne nous surprend pas, tu l'as exercé à l' u G B avec tes pléthores de colloques, de conférences et de panels qui n'ont donné aucun résultat palpable et applicable. Reviens sur terre nous comprenons tes agissements qui n'ont pour soubassement que de montrer ta fausse compétence, nul n'ignore la façon artisanale dont vous avez dirigé L' u g b avec népotisme et favoritisme à outrance. Mary Teuw occupe-toi de la crise qui sévit à l' u C AD, les bacheliers qui râlent tous les jours et ne demandent qu'à être orientés dans les filières dont ils ont la compétence. Président je vous prie de vous méfier de ce grand parleur et transhumant de tous les les temps prêts à tout pour assouvir ces ambitions démesurées. Par ses louvoiements et manigances il a réussi à tromper Abdoulaye Wade, vous ne serez pas le dernier. S'il continue à diriger le ministère de l'enseignent supérieur la crise perdurera. Je vous prie Monsieur le Président de vous méfier de l'"histoire des enfants", les conséquences peuvent être incalculables.
Mansour Faye et Mary Teuw Niane deux opportunistes incompétents qui aujourd'hui mettent en péril l'hégémonisme de L'APR à Saint-Louis. Les candidats pour la Mairie de notre ville foisonnent et jusqu'à ce jour l'APR n'a pas un candidat capable de contrecarrer l'avancée de ces prétends de l'autre bord pleins d'expérience et qui ont une bonne assise.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image