leral.net | S'informer en temps réel

Mary Teuw Niane pour la promotion de formations professionnelles courtes

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le professeur Mary Teuw Niane a souhaité, jeudi à Dakar, la réorientation du système de l’enseignement supérieur vers les sciences, la technologie et les formations professionnelles courtes.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Avril 2017 à 16:42 | | 0 commentaire(s)|

"Il s’agit de réorienter le système de l’enseignement supérieur vers les sciences, la technologie et les formations professionnelles courtes" pour coller à la recherche et l’innovation qui sont érigées en piliers du développement économique et social, a soutenu le professeur Mary Teuw Niane.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’exprimait à la cérémonie de remise de subventions à sept bénéficiaires du Fonds d’impulsion de recherches scientifiques et techniques (FIRST).

"Il est impératif que notre pays qui aspire à l’émergence, dispose d’un système de recherche de qualité pour faire face aux nombreux défis qui l’interpelle" a-t-il fait remarquer.

Selon le ministre, "la mise en place d’une agriculture durable, la sécurité alimentaire, l’accès à l’eau, à l’énergie, la construction d’un système de santé performant, l’économie du numérique, etc. sont les principales priorités pour l’atteinte des objectifs de développement du Plan Sénégal émergent (PSE)".

Le professeur Mary Teuw Niang a en outre rappelé que les décisions présidentielles sur l’avenir de l’enseignement supérieur permettront de "renforcer la carte universitaire pour favoriser l’accès diversifié, l’offre de formation et assurer la qualité d’enseignement supérieure".

Elles vont également aider à "donner un nouvel élan à la recherche et à l’innovation et à ouvrir l’espace sénégalais d’enseignement supérieur et de la recherche à l’Afrique et au monde", a-t-il ajouté.

"La mise en œuvre de ces décisions a permis l’élaboration et le montage de plusieurs projets dont celui qui est relatif à la cité universitaire de Diamniadio, en cours de construction sur un site aménagé de 14 ha selon les standards internationaux", a soutenu le ministre.

M. Niane a par ailleurs relevé que "la cité du savoir veut favoriser l’innovation, la recherche et la création d’entreprises innovantes, rapprocher l’enseignement supérieur et le monde de l’entreprise, ainsi que promouvoir la culture scientifique".

Il a fait savoir que "les chercheurs sénégalais disposeront d’équipement de qualité et d’un environnement de recherche convenable, dessinant les contours du Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRS)".


APS








Hebergeur d'image