leral.net | S'informer en temps réel

Massaly fait feu de tout bois : Macky Sall et "ses troupeaux", Idrissa Seck, le mouvement "Y en a marre"...

Le jeune responsable du Pds à Thiès se montre plus offensif que jamais, peut-être revigoré par son mentor Me Abdoulaye Wade qu'il a rencontré, il y a 24 heures dans sa résidence de Versailles, après son séjour à la Mecque pour les besoins de la Oumra. Au site dakarposte.com auquel il s'est confié Mohamed Lamine Massaly, puisqu'il s'agit de lui, a vidé son chargeur sur le chef de l'Etat, du moins ses "troupeaux", Idrissa Seck, le mouvement "Y en à marre"...


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Juillet 2016 à 15:24 | | 8 commentaire(s)|

Le coordinateur national des Jeunesses Wadistes et membre du Comité Directeur du Pds s'est insurgé contre ce qu'il appelle "les sorties malhonnêtes, malheureuses, insensées, irréfléchies des jeunes du mouvement "Y en a marre". Poursuivant, Massaly de laisser entendre: "Ces "Y en à marristes" sont des anti-modèles, des usurpateurs qui sont corrompus jusqu' à la moelle épinière, une bande de délinquants et de toxicomanes connus et reconnus par leurs accoutrements dégueulasses engraissés par l'argent sale de la corruption de Lamine Diack. Au lieu de répondre à l'Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), ils s'érigent en donneurs de leçons et, effrontés, se permettent d'attaquer le Pds et son candidat Karim Meissa Wade. De qui se moque-t-on ? Pour qui se prennent ses lascars ?

Interpellé sur la sortie médiatique du chef de file du parti "Rewmi", Mohamed Massaly lâche tout de go : "Ce gars souffre d'une pathologie. Idrissa Seck est en état grave, très avancé de déréliction, autrement dit, il est devenu déséquilibré à cause d'un sentiment d'abandon et de solitude qui le ronge".

Le responsable libéral d'y aller de plus belle : " Idrissa Seck gagnerait à faire profil bas. Il s'active pour rien car le commun des Sénégalais, pas du tout amnésique, ne prend plus ses paroles pour argent comptant. Lorsqu'il a annoncé sa conférence de presse, la énième du genre, je m'attendais à l'image des Sénégalais à ce qu'il nous édifie enfin sur l'argent volé au peuple que ce voleur a planqué dans 24 comptes bancaires. Il devrait répondre des graves accusations du ministre de la Jeunesse Mame Mbaye Niang concernant ses comptes, sans compter les 75 autres milliards cités par le frère Samuel Sarr. Sur ce, nous exigeons l'auto saisine du procureur de la République. Pour avoir volé des milliards, chipé l'argent du contribuable Sénégalais, la place d'Idrissa Seck est en prison".

Concernant la déclaration du patron du parti Rewmi comme quoi "la culpabilité de Karim Wade relève de la flagrance", Massaly soutient dur comme fer que l'ex-maire de Thiès "ment tellement que l'on ne peut même pas croire le contraire de ce qu'il dit. N'est-ce pas ce même Idrissa Seck qui plaidait il y à quelques mois pour Karim Wade ? Je rêve ou quoi ? N'est-ce pas ce même Idrissa Seck qui criait sur tous les toits, précisément en août 2014 que "la Crei n’est pas compétente pour juger Karim Wade ?" C'est ce même Seck, qui s'interrogeait sur la somme avancée au début de l’enquête. Idy a soutenu, je cite : "On disait 600 milliards maintenait, on nous parle de 100 milliards rien que cela aurait dû justifier que l’on le libère. Vraiment ce n’est pas sérieux. C’est du n’importe quoi !" Et, aujourd'hui c'est cet aigri, ce comédien, qui a fait une volte-face. Mais, cela démontre au moins qu'il ne croit pas à ce qu'il dit. Pour terminer, je m' étais dit ne jamais répondre à Aminata Touré, jamais lucide, Seydou Guèye, Diène Farba Sarr le jardinier, Abdoul Mbaye le blanchisseur, Penda Mbow l'éternelle porteuse de valise et Benoît Sambou le menuisier, j'en passe. Désormais, si le Président Macky Sall n'arrête pas ses troupeaux, ceux-là dressés comme des chiens de garde contre le Président Wade, je fais allusion à ceux qui attaquent Wade, je vous assure que ce sera la réplique du tic au tac, ce sera œil pour œil, dent pour dent. Comment Macky Sall, peut-il appeler au dialogue et feindre la myopie ou se boucher les oreilles sur ces attaques contre Wade ? Ce n'est pas sérieux quand même. Cela dit, vive Karim Wade qui reste et demeure la solution du Sénégal".

dakarposte.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image