leral.net | S'informer en temps réel

Matam honore Farba ! (Niang Nourou)


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Juin 2015 à 17:28 | | 16 commentaire(s)|

Matam honore Farba ! (Niang Nourou)

Droit de réponse : À vous, El Ousseyni KANE, Avocat et militant transhumant de l’APR
Je me sens surpris, après avoir lu votre article publié le 19 juin sur www.xalimasn.com, intitulé « APR A MATAM : Attention dangers ! », de voir un natif du département de Matam attaquer certains responsables APR du département de Matam en particulier l’honorable député FARBA NGOM.
Je vous vois, accablé de mépris et peut-être de dégoût à l’endroit d’un des hommes politiques le plus affectif et plus proche de ses populations, devenu naturellement leader incontestable et incontesté dans le département, en l’accusant à tort ou à raison d’être responsable des tendances politiques à Matam, un manque d‘idées et de probité, hélas de votre part en tant qu’avocat au Barreau de Paris.
En réalité C’est une peine perdue si vous estimez par de chimériques propos à faire croire aux sénégalais qu’en glossant sur la personne de Harouna DIA ou en vous cachant derrière votre père Badalaye KANE, vous parviendrez à vous faire une légitimité à l’opinion nationale devant l’honorable député.
L’homme politique le plus estimable à Matam parce que mieux soucieux du quotidien de ses populations, d’une inépuisable bonté, aux tendres affections soutenues par la loyauté, la fidélité au Président de la république.
Je crois que vous pouvez vous dévêtir de votre robe d’avocat si vous êtes incapable de faire la distinction entre les amateurs de politiques politiciennes mécontents et ceux dévoués par l’unique cause « Accompagner SEM Macky SALL dans son fameux Plan Sénégal Émergent ».
Cette désorganisation du parti, cette prolifération des tendances entre les leaders se justifient nécessairement et tout simplement du fait que nous avons un parti non structuré et que des égoïstes politiciens qui ignorent la souffrance des populations cherchent coûte que coûte à diriger les communes parce qu’ils sont diplômés. Nous disons « OUI » aux hommes d’affaires capables de trouver de l’emploi aux jeunes, capables de trouver des financements aux groupements féminins, capables de se mettre en épicentre pour scruter les besoins des populations et nous disons « NON » aux vaniteux  qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts.
Ces hommes d’affaires comme vous les nommez ont joué un rôle inestimable pour l’accession de notre parti au pouvoir. Comme vous le dites aussi, loin de là, ils ont rempli et continuent à remplir leur mission auprès du parti. Et vous Maître, dites-nous quel est votre apport pour votre village d’origine Bokidiawé ou dans le parti APR ? À part publier des textes depuis France pour se faire un nom ?
Objection Maître ! Quoi qu’il en soit la manière utilisée par l’honorable député est plus utile et plus rentable puisque lui au moins il pose des actes concrets et ne se contente pas de gueuler sur les réseaux sociaux ou dans la presse écrite.
Notre camarade Farba NGOM nous a montré qu’il est possible de développer une localité sans diplômes. Acceptez au moins ce fait et rangez-vous derrière lui sans aucun complexe, si vous êtes de bonne foi et que votre seule préoccupation est le développement social et économique, cessez d’utiliser Harouna DIA ou votre père comme alibi et ramenez–vous au Pays pour relever ensemble les défis.
Si la situation de notre parti, APR, dans le département de Matam est inquiétante, vous êtes le dernier à le savoir parce que vous recevez peut-être des informations obsolètes et erronées, puisque l’honorable député connaît parfaitement les divergences qui existent et a déjà initié des démarches pour la réconciliation des leaders dans le département. Ce qui me parait normal étant député et fervent fidèle à Son Excellence.
 En effet sa volonté et son engagement à réconcilier les leaders se manifestent inéluctablement en concert avec les jeunes du parti de son département dont le premier acte posé est l’organisation d’une caravane dont le message portait sur le thème : « s’inscrire massivement pour la réélection du Président Macky SALL ». Mais également par une pertinente idée d’organiser un Méga Meeting pour rassembler tous les militants épris d’un seul objectif, combattant pour une seule et unique cause, l’unité des cœurs et l’inscription sur les listes électorales pour la réélection de notre candidat en 2017.
Par ailleurs, si on prenait la peine d’auditer les biens-faits et qualités d’une personne au lieu de toujours parler uniquement de ses défauts, on verrait nettement que depuis l’indépendance, Matam n’a jamais connu un homme aussi intègre et tenace à vouloir améliorer les conditions de vie de ses populations.
 Sa politique de développement et ses démarches tant fustigés ont pourtant donné les résultats que personne depuis L.S.Senghor jusqu’à nos jours n’a su faire dans le département.
La répartition de ses salaires de maire et de député aux populations de Matam; L’octroi de plus de 500 emplois aux jeunes ; L’accès à l’eau potable avec la construction des forages hydrauliques à Thiadiaye, à Péthiel et à Loumbal Baladji ; la construction des puits dans les villages de Mberla, Beylé, Idite, Séto-diabé ; L’octroi de 16 motos pompes dans les villages de Dandé mayo à raison de 04 dans la commune d’Oréfondé, 04 dans la commune d’Agnam et 08 dans la commune de Dabia. L ‘octroi de financements aux groupements féminins à hauteur de 1 500 000 F CFA par groupement dont 15 GIE dans la Commune de Oréfondé, 16 GIE dans la Commune d’Agnam, 16 GIE dans la Commune Dabia ; L’octroi des fournitures scolaires aux écoles élémentaires et Collège d’Agnam ; Dotation en médicamentes et en matériels orthopédiques. L’électrification rurale dans le Dandé mayo de Sinthiou Diamdioro à Salou. La construction en cours d’un stade municipal à Agnam ; La construction en cours d’un centre formation professionnel à Agnam ; La construction des hangars dans les mosquées à Agnam;La construction en cours d’un centre de santé à Agnam, sans oublier les billets d'avion pour le hadj qu'il donne chaque année etc etc et j’en passe, constituent les réalisations de l’honorable député Farba NGOM grâce aux efforts fournis par le Président de la République.
Voici l’homme que vous accusez d’être à la base des divergences et des querelles sans cesse.
C’est ce grand homme qui se serre les coudes pour vous trouver, vous et vos parents une vie meilleure.
Par conséquent, je lance à mon tour, un appel à tous les leaders de notre parti d’être reconnaissant envers l’honorable et envers Son Excellence, de se serrer les mains, de cesser les attaques et les sorties inutiles contre leur propre camarade. Un camarade qui de belle lurette a commencé à œuvrer pour l’unité et la cohésion sociale dans le parti, qui met ses propres ressources aux nécessiteux et à la disposition de ses pairs pour accompagner notre Président de la République Monsieur Macky SALL dans sa vision pour un Sénégal Émergent.
 
 
 
NIANG Nourou
Étudiant Master 2 Audit
Responsable APR- MATAM
Contact : nansser1@gmail.com






Hebergeur d'image