leral.net | S'informer en temps réel

Matam : le manque de sang cause de 8 décès sur 10 en couches (Sage-femme)

Le manque de sang est à l’origine de huit sur dix décès des femmes qui meurent dans la région de Matam en donnant la vie, a révélé samedi, la présidente de l’Amicale des sages-femmes de cette région, Farmata Niang Hann.


Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Mai 2017 à 23:34 | | 0 commentaire(s)|

D’ailleurs, c’est consciente de cette situation que l’Amicale, qui célébrait la Journée internationale de la sage-femme, a organisé un don de sang, une séance de dépistage du cancer du col utérus et du sein, et de planning familial.

‘’L’association nationale a permis à chaque région, d’organiser sa journée. C’est la raison pour laquelle notre amicale, pour sa part, a décidé d’organiser cette journée à Thilogne, tout en évitant le folklore. Nous avons procédé à la sensibilisation afin de pousser les populations à donner du sang, qui est une pratique tardive dans cette zone’’, a expliqué Mme Hann.

Elle a affirmé qu’il est désormais possible de procéder au dépistage des cancers du col de l’utérus et du sein, dans la région de Matam. ‘’Et cette fois-ci, nous avons décidé de référer les malades vers les hôpitaux de Ourossogui et de Matam pour pouvoir bien les suivre. Et chaque patiente est remboursée pour son transport, d’une somme de 6000 FCFA’’, a-t-elle indiqué.

’Nous rencontrons beaucoup de difficultés pour la confirmation du cancer du col utérus. Pour cela, nous sommes obligées d’emmener le frottis à Dakar, ou bien à Saint-Louis’’, a-t-elle déploré.

Elle a lancé ‘’un appel solennel’’ aux autorités et aux fils du terroir, à venir ‘’aider’’ son association à ‘’équiper nos laboratoires qui sont très performants’’. D’après elle, ‘’il suffit de les équiper pour éviter aux malades de faire plus de 700 km pour obtenir leurs résultats’’.

La marraine de cette journée, Mariam Diagne Dia, née en France et originaire du village de Thilogne, a exprimé sa joie et sa fierté d’avoir ainsi été désignée.

‘’Pour cela, je prends l’engagement d’user de tous les moyens nécessaires, pour aider le centre de santé de ma commune, pour qu’il soit doté de matériels adéquats pour son fonctionnement. Et je vais travailler avec le personnel de la santé régional afin que ces maladies dangereuses soient éradiquées dans cette zone‘’, a-t-elle conclu.

Aps










Hebergeur d'image