leral.net | S'informer en temps réel

Matam se dote d'un Centre conseil adolescents d'un coût de 95 millions de francs

La construction et l’équipement du Centre conseil adolescents (CCA) de la ville de Matam (nord) ont coûté 95 millions de francs, a révélé, vendredi à Dakar, Cheikh Diaw, conseiller technique au ministère de la Jeunesse, de la Formation professionnelle et de l’Emploi (MJFPE).


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Juin 2012 à 20:50 | | 2 commentaire(s)|

Matam se dote d'un Centre conseil adolescents d'un coût de 95 millions de francs
‘’Le CCA de Matam a coûté au total 95 millions de francs. Ce montant global est reparti comme suit : 72 millions pour la construction et 23 millions pour l’équipement de la structure’’, a précisé M. Diaw à l’occasion de la clôture de la semaine nationale de mobilisation contre le VIH/SIDA.

Ce centre, selon le conseiller technique, a vu le jour grâce au Programme indicatif de coopération bilatérale 2007-2011 entre le Sénégal et le Luxembourg, à travers le Projet santé de base SEN/025.

‘’Le CCA permettra de renforcer le dispositif régional des structures de promotion de la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes (SRAJ) en général, et de lutte contre le VIH/SIDA en particulier’’, a expliqué M. Diaw.

''Le ministère de la Santé, en partenariat avec le Luxembourg, envisage de créer dans chaque département un centre conseil adolescents pour régler la question de la distance qui existe entre les CCA (implantés en ville) et les autres localités de la région’’, a t-il ajouté.


SOURCE:EBY/AAC/OID



1.Posté par Chargé de la Planification du PPJ/MJFPE le 30/06/2012 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitations pour l'article sauf qu'il faut rectifier le fait que le projet d'installation de CCA dans chaque Département du Sénégal concerne à titre principal le Minisère en charge de la Jeunesse & non le Ministère en charge de la Santé. Car ces CCA ne sont pas des structures de santé proprement dites, mais plutôt des structures de sensibilsation et de prévention sur les questions de santé de la reproduction au profit des adolescents et jeunes. BONNE COMPREHENSION.

2.Posté par interessé le 11/07/2012 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour je voudrais just savoir comment fair pour participer sur les activer de ces centre en tant que professionnel

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image