leral.net | S'informer en temps réel

Matar Bâ sur l'affaire Khalifa Sall: "qu'il prouve aux Sénégalais qu'il est irréprochable"

Le ministre des sports Matar Ba à prodigué quelques conseils à son collègue maire de la ville de Dakar, présentement arrêté. le maire de la Ville de Fatick, au lieu d'essayer de toucher les âmes sensibles, Khalifa Sall devrait plutôt penser à prouver son innocence.


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Mars 2017 à 10:17 | | 0 commentaire(s)|

Matar Ba sur l'affaire Khalifa Sall: "Qu'il prouve aux sénégalais qu'il est irréprochable"
Matar Ba sur l'affaire Khalifa Sall: "Qu'il prouve aux sénégalais qu'il est irréprochable"
Le premier magistrat de la ville de Fatick n'est pas du tout solidaire avec son collègue Khalifa Sall. Procédant à une cérémonie de remise de financements aux femmes de sa commune, Matar Bâ a fait savoir que ce qui se passe avec les maires de Dakar, Médina et Mermoz Sacré Cœur est loin d’être "une affaire politique". Pour lui, le Sénégal est sous une ère nouvelle durant laquelle la reddition des comptes est devenue une réalité.

"Le président Macky Sall a décidé de veiller à la gestion vertueuse des derniers publics", a-t-il fait savoir. Matar Bâ s'est offusqué de la tournure que certains ont voulu donner au dossier Khalifa Sall. "La justice sénégalaise est indépendante. Qui gère des derniers publics doit accepter de rendre des comptes", dit-il.

Il ajoute cependant que si quelqu'un se sent injustement accusé d'une chose, il doit prouver et apporter les preuves de son innocence. "Si Khalifa Sall n'a rien à se reprocher, il n'a qu'à le prouver. Qu'il prouve au Peuple Sénégalais qu'il est irréprochable au lieu de crier à un complot politique contre sa personne", a martelé Matar Bâ.

Pour lui, Khalifa Sall et ses amis se "victimisent" dans le seul but d’être acquittés des charges pour lesquelles ils sont poursuivis. " Barthélémy Dias, son cas est une affaire de meurtre. Il est donc normal que la justice s'en approprie même s'il n'y a pas eu de plainte", a dit Matar Bâ.

Poursuivant, il ajoute, pour donner son point de vue sur le cas Bamba Fall, qu'une formation politique est une association privée. Il considère à cet effet que les Sénégalais doivent comprendre que l'affaire Bamba Fall n'est ni une affaire de l'APR, ni de l'Etat du Sénégal. "Bamba Fall a un différend avec son parti, il répond à une plainte de sa formation politique", conclu le maire de Fatick.

Ndèye Safiétou Nam avec l'As








Hebergeur d'image