leral.net | S'informer en temps réel

Matar Bâ sur le triomphe du "Oui" : "Il faut faire une lecture licite du référendum’’

Deux jours après la défaite infligée au courant du Non, la coalition du Oui multiplie les sorties pour tirer les enseignements du référendum. Le ministre des Sports, Matar Bâ, a jugé, hier ce scrutin positif tout en appelant son camp à ne pas baisser les bras.


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Mars 2016 à 11:18 | | 6 commentaire(s)|

Le camp présidentiel continue son débriefing au lendemain de sa victoire sur le courant du Non. Après la séance d’évaluation du présidium du Oui lundi, c’était au tour, hier, du maire de Fatick d’effectuer son diagnostic de la consultation électorale de dimanche dernier. Lors d’une conférence de presse tenue dans les locaux du ministère des Sports, Matar Bâ a dressé un bilan ‘’satisfaisant’’ de ce scrutin, malgré la ‘’défaite à plate couture’’ de son courant dans certaines localités du pays.

En dépit de cette victoire, il appelle ses camarades de parti et ses alliés à ‘’garder les pieds sur terre’’. Une prudence qu’il explique par la nécessité de conquérir l’électorat réticent ou indécis. ‘’Nous devons continuer le travail en faisant sauter les poches de résistance. C’est une question d’approche et de travail continu’’, a-t-il laissé entendre.

Un tel exercice s’impose à son avis pour son parti en vue des prochaines échéances électorales de 2017 et 2019. ‘’Nous avons gagné certes, mais il faut faire une lecture licite du référendum pour les élections à venir. Nous devons voir là où il y a des réticences, de l’incompréhension, de l’abstention ou du côté de ceux qui ont voté Non’’, a-t-il expliqué. Et le ministre des Sports d’ajouter : ‘’Ces poches doivent être analysées pour récupérer les voix qu’on a perdues dans certaines localités. Il ne sert à rien de continuer à jubiler.’’

Le premier magistrat de la ville de Fatick a aussi profité de la rencontre pour jeter quelques piques aux adversaires politiques du Président Macky Sall. ‘’Ils ont perdu. Mais certains continuent toujours à persister dans l’irresponsabilité. Ils continuent toujours à dormir’’, a martelé Matar Bâ en dénonçant au passage la stratégie de campagne du courant du Non. Selon lui, les responsables politiques appartenant à ce camp ont utilisé la ‘’désinformation’’ pour essayer de ‘’tromper’’ les Sénégalais. C’est ce qui a conduit, d’après lui, au déplacement du débat hors du contenu du projet de réforme. ‘’Dans une consultation citoyenne, tout leader politique qui aspire à devenir président de la République devrait se garder d’avoir comme arme la désinformation. Quant on respecte le peuple, il faut s’inscrire dans une dynamique de vérité’’, dit-il, se félicitant du choix majoritaire du peuple.

Le ministre a en outre salué les résultats obtenus par son camp dans le fief du président de la République Macky Sall. ‘’Nous avons montré aux Sénégalais que Fatick, surtout la commune ouest, est une base fidèle au président de la République. Les Fatickois ont montré que cette région est une chasse gardée du chef de l’Etat’’, s’est-il réjoui.

EnQuête






Hebergeur d'image