leral.net | S'informer en temps réel

Mauritanie-Esclavage: Réprimés violemment par le gouvernement mauritanien, 13 militants anti-esclavagistes de l’organisation IRA dans la tourmente …


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Septembre 2016 à 21:03 | | 0 commentaire(s)|

Un cri de cœur, tel pourrait être défini, les propos de la commission de communication de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA). En effet, en marge d’une conférence de presse qui s’est tenue, aujourd’hui, dans un hôtel de la place, à Dakar, les membres de cette organisation mauritanienne ont fait des révélations qui font froid au dos. Du moins, les âmes sensibles éprises de justice n’en reviendront certainement pas.

« A l’aube de ce mercredi 28 septembre 2016, l’autorité afrophobe qui dirige la République islamique de Mauritanie, a décidé d’envoyer, nuitamment, les militants anti-esclavagistes, membres de l’organisation Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (ira), dans le bagne de Bir Moghrein à l’extrême nord du pays », a déclaré le président de l’ira, Biram Dah Abeid.

Avant d’ajouter: « Condamnées pour délit d’opinion, dans un simulacre de procès, à des peines de 3 à 15ans de prison, tous ont enduré des privations et des sévices, physiques et psychologiques. Finalement, l’ordre à été modifié sur instruction personnelle du Général président Mouhamed Ould Abdel Aziz, les 13 détenus ont passé la nuit dans le centre minier de Zouérate, à 450 km de leur destination finale. Ils pourraient y demeurer quelques jours, le temps d’assister à leur procès, bâclés, en appel ».

Focus sur Bir- Morghrein, cette géhenne qui n’a rien à envier au Guantanamo

L’univers cauchemardesque de la prison de Bir- Morghrein, tel que décrit par l’organisation mauritanienne abolitionniste IRA, dissuaderait, certainement, même les plus tenaces, à croiser le fer avec le régime mauritanien. Cet endroit est décrite par l’ira en ces termes: «Ce lieu de relégation, de sinistre notoriété, se situe au milieu d’un no man’s land désertique, d’accès ardu, dont la traversée ne manque pas de périls, à un peu moins de 1200km de Nouakchott. Autour, s’étend un désert, lieu de prédilection des groupes terroristes et autres milices de criminalité transnationale, à la croisée des trafics de drogue, d’armes et d’êtres humains, de contrebande de cigarettes et de carburant » .

« Le transfèrement injustifié et illégal du point de vue du droit mauritanien, inflige, aux détenus, la double peine du bannissement, loin des lieux de commission présumée de leurs délits, en l’occurrence la capitale, Nouakchott » a fustigé le mouvement abolitionniste.

Enfin, l’ira lance a lancé un appel aux familles des détenus déportés, à la résistance morale et religieuse et les invite à ignorer les messages d’intimidation du régime.





Mauritanie-Esclavage: Réprimés violemment par le gouvernement mauritanien,  13 militants anti-esclavagistes de l’organisation IRA dans la tourmente …


Abdoulaye FALL, Leral.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image