Leral.net | S'informer en temps réel



Mauritanie / Libye : Mouammar Kadhafi accueilli en grande pompe à Nouakchott

Rédigé par leral .net le 10 Mars 2009 à 12:05 | Lu 621 fois

Mouammar Kadhafi a été accueilli avec les honneurs ce lundi après-midi à Nouakchott. Le guide libyen est en Mauritanie pour 48 heures à l’occasion de la fête du Maouloud, qui marque l’anniversaire de la naissance du prophète Mahomet. Une grande prière collective doit d’ailleurs être organisée mardi en fin d’après-midi, au stade olympique de la capitale mauritanienne.


Mauritanie / Libye : Mouammar Kadhafi accueilli en grande pompe à Nouakchott
Ce déplacement du colonel Khadafi intervient dans un contexte politique troublé en Mauritanie, sept mois après le coup d’Etat militaire. Désormais président de l’Union africaine, le Guide libyen a été désigné médiateur dans la crise qui secoue le pays. Il pourrait donc profiter de ce passage à Nouakchott pour continuer ses concertations, voire exposer une solution durable. Si certains Mauritaniens doutent qu’il parvienne à quelque chose (tant les positions des uns et des autres sont antagonistes), d’autres misent au contraire beaucoup sur son intervention diplomatique.

Accueilli en grande pompe à l’aéroport de Nouakchott, le guide libyen est le premier chef d’Etat à fouler le sol mauritanien depuis le putsch militaire du 6 août. Autant dire que les autorités ont fait leur maximum pour que la visite soit une réussite. La capitale, a été nettoyée de fond en comble durant le week-end, les peintures du stade olympique ont été refaites, ainsi que certaines routes goudronnées du centre ville. Un peu partout, des milliers de drapeaux mauritaniens et libyens, flottent joliment au vent.

La présence de Mouammar Kadhafi en Mauritanie s’explique d’abord par une raison religieuse : il doit diriger ce mardi soir la prière de Maouloud, qui marque la naissance du prophète. Sur place, on estime qu’il pourrait aussi mettre à profit cette visite pour tenter de résoudre la crise politique mauritanienne. En tant que président de l’Union africaine, il a en effet accepté de jouer les médiateurs dans ce dossier.

A l’heure actuelle, on ignore pourtant si ce voyage débouchera sur des propositions concrètes de la part de Mouammar Kadhafi. Les deux camps semblent placer en lui beaucoup d’espoirs. Dans un communiqué, le FNDD -Front de Défense de la Démocratie (anti-putsch), a fait savoir qu’elle ferait tout son possible pour que la visite du guide Libyen soit couronnée de succès. A trois mois du scrutin présidentiel, les observateurs parlent en tout cas de la « médiation de la dernière chance ».

Source : Rfi.fr