leral.net | S'informer en temps réel

Mbacké : BBY rejette la démission de Cissé Lô

Après sa défaite au niveau départemental, la Coalition «Benno bokk yakaar» (Bby) à Touba solde ses comptes. Elle rejette la démission de Moustapha Cissé Lo et s’en prend aux responsables frondeurs de l’Apr, accusés d’être les artisans de la défaite de la mouvance présidentielle.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Juillet 2014 à 18:00 | | 1 commentaire(s)|

Mbacké : BBY rejette la démission de Cissé Lô
24 heures après sa cinglante défaite face au Pds à Touba, la Coalition «Benno bokk yakaar» (Bby) section Touba sort de sa réserve. En conférence de presse, hier, à la permanence du parti, sise à Mbacké Escale, les partisans de Moustapha Cissé Lo ont craché le feu sur le député Abdou Lahat Seck et les autres responsables qui battaient campagne pour la défaite de la mouvance présidentielle. Baye Modou Ndiaye, Modou Fall Kalla et Matar Diop pensent que la victoire du Pds est l’oeuvre de responsables de l’Apr et de candidats qui ont délibérément choisi de battre campagne contre «Bby».

«Abdou Ahad Seck est passible de la Cour d’Assises. Ce personnage négatif que toute la ville connaît est l’auteur de la diffusion de la cassette qui a occasionné la colère des 'talibés' et le saccage des domiciles de Cissé Lo, suivi d’un incendie criminel. Nous demandons à Macky Sall de l’exclure du parti. Comment peut-il être dans une formation politique qui a fait de lui ce qui est, aujourd’hui, et appeler, à travers un communiqué radiophonique, à voter contre la Coalition 'Bby' C’est du jamais vu», pestent-ils devant une foule de militants en extase.

Selon Baye Modou Ndiaye, «le Pcr de Touba n’est rien d’autre qu’un traître de la pire espèce. En 2012, Wade lui avait remis 50 millions. Il était le président du comité électoral, il a battu campagne partout. En 2014, il est tête de liste majoritaire à Touba mosquée, en même temps tête de liste proportionnelle de 'Bby'. Non seulement, il n’a pas battu campagne, mais, il a retourné le véhicule de campagne, tout gardant pardevers lui 4 millions de budget».

Des sanctions réclamées contre les responsables frondeurs

Et d'enfoncer le clou : «Il doit quitter le Conseil départemental. Nous ne voulons pas qu’il nous représente là-bas. Sa femme avait en charge le carburant qui servait de déplacement pour les militants du Pds. C’est inadmissible». Déversant toujours leur colère sur les responsables locaux de l’Apr à Touba, Modou Fall et ses camarades révèlent que le Conseiller économique, social et environnemental, Bassirou Sy, avait élit son quartier général à Touba Keur Niang.

«C’est avec l’argent que Macky Sall lui remettait qu’il achetait des consciences, en proposant aux jeunes de Keur Niang qui votaient contre 'Bby' la somme de 2500 F Cfa. Galasse Kaltome et Mame Khari, tous des députés de 'Bby' se sont abstenus de soutenir la liste pour des intérêts personnels. Ils méritent tous des sanctions exemplaires », martèlent les protestataires.

Sur les résultats obtenus dans les différentes collectivités locales, la Coalition «Bby» à Touba s'est réjouie de sa victoire dans sept communes rurales. «Nous avons gagné les communautés rurales les plus importantes de Mbacké, mais, nous avons perdu à Touba, pour des raisons que tout le monde sait. Nous félicitons Moustapha Cisse Lo, et tenons à préciser que sa démission n’engage que lui, parce qu’il n'y a pas de responsable capable de le remplacer. Donc, nous rejetons sa démission. Macky Sall a intérêt à faire attention. S’il perd Moustapha, il perdra le pouvoir», ont indiqué Modou Fall et compagnie.

Réagissant aux attaques contre sa personne, Abdou Lahat Ka, Pcr de Touba, a déclaré n'avoir reçu que 2 millions au lieu de 4. Et il a dégagé toute responsabilité dans la défaite de «Bby» à Touba. A l'en croire, on l'a mis sur la liste sans son aval. Ce qui l'intéresse, a-t-il dit, c'est la communauté rurale de Touba que le Khalife lui a confiée.

Le Populaire






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image