leral.net | S'informer en temps réel

Mbacké : Les paysans boudent les semences des producteurs économiques

Les paysans de Mbacké ont boycotté les intrants agricoles, notamment le mil et les arachides. Et selon Libération, les agents du service du développement rural de Mbacké peinent à enregistrer la moindre vente de ces intrants.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Juillet 2013 à 17:10 | | 0 commentaire(s)|

Mbacké : Les paysans boudent les semences des producteurs économiques
Au niveau du département de Mbacké, aucun grain d’arachide ou de mil n’a jusque là été vendu aux paysans de la localité par les agents du service du développement rural alors que le ciel a ouvert ses vannes depuis lundi dernier. « Les intrants agricoles, notamment les arachides et le mil, mis à la disposition du service départemental du développement rural de Mbacké et destinés à être vendus aux paysans, ne sont pas du goût de ces derniers qui ont préférés jeter leur dévolu ailleurs », a confié une source généralement bien informée. Et pour cause, la loi du marché oblige. « Lors de la rencontre tenue dans la communauté rurale de Touba, dans le cadre de la sensibilisation des chefs de villages sur les prix des semences, les autorités avaient proposé de nous céder le prix de l’arachide à quatre cents (400) francs. Mais conscients du fait que le marché parallèle est plus abordable, nous nous sommes rabattus sur celui de ‘’Gare bou ndaw’’ de Touba où le prix est obtenu à (390) francs, sans compter la bonne qualité du produit oléagineux », a martelé un chef de village de la ville sainte de Touba.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image