leral.net | S'informer en temps réel

Mbeuleukhé : Journées de consultations médicales gratuites, 806 personnes consultés lors de la 6e édition


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Septembre 2014 à 07:58 | | 0 commentaire(s)|

Journées de consultations médicales gratuites à Mbeuleukhé Commune L’Amicale des Elèves et Etudiants Ressortissants de Mbeuleukhé (AEERM) a organisé du 12 au 14 septembre 2014 des journées de consultations médicales gratuites dans la Commune de Mbeuleukhé

L’organisation de ces journées, de consultations médicales gratuites, est à sa 6ème édition et comme celles précédentes (journées) a vu la participation de médecins généralistes et spécialistes, d’infirmiers et de pharmaciens au chevet des populations de la Commune de Mbeuleukhé et des villages environnants.

Pour cette édition, 806 patients ont été consultés et ont pu aussi bénéficier de médicaments gratuitement qui se répartissent comme suit :
Planning familiale : 28
Gynécologie : 15
Pédiatrie : 195
Médecine générale : 227
Gériatrie : 80
Cardiologie : 55
Dépistage Diabète : 56
Dépistage VIH : 150.
Une randonnée pédestre a été organisée le vendredi 12 septembre 2014 à Mbeuleukhé où les populations ont été sensibilisées sur l’épidémie Ebola qui a été le thème de cet évènement.

Sur le thème de la conférence portant sur le virus ébola, le pofesseur Maboury Diaw, cardiologue à lhopital aristid le dantec estime qu’iil faut sensibiliser la population sénégalaise car il est difficile de contrôler toutes les frontières pour qu’elle prenne les précautions nécessaires pour éviter devant des cas suspects. Mbeuleukhé n’est pas une zone frontalière mais il ne faut pas oublier que les populations se déplacent soit par e biais du commerce ou des voyages entre Mbeuleukhé et les autres localités. Ces déplacements de populations peuvent faire en sorte qu’on n’est jamais à l’abri de cette pathologie.

Par ailleurs, l’infirmière d’Etat, Binta Guèye a appelé les populations à faire les tests de dépistage pour connaître leur état de santé afin d’éviter des complications surprenantes et désagréables.

Pape Niang, un patient qui était venu se faire consulter explique : « je suis vraiment content de cette initiative et c’est une réussite. J’ai souvent un mal de tête et aussi le corps qui peut être un fatiguement et vous (AEERM) m’en avait. Beaucoup d’autres gens, comme moi, sont en train d’en profiter. Si on était parti dans les hôpitaux ça allait nous beaucoup plus et c’est une aide qui vient à son heure
Djoloffactu.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image