leral.net | S'informer en temps réel

Mbeuleukhé : Le Gamou annuel célébré dans la division, autorités et dahiras boudent

Comme beaucoup le craignaient, les héritiers du Mouhadam El Hadj Daouda Dia ont encore étalé leurs divergences à l'occasion de la célébration de la 100e édition du Gamou annuel de Mbeuleukhé. Un Gamou qui a été célébré samedi dans la division.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Janvier 2016 à 09:57 | | 0 commentaire(s)|

Le Populaire qui donne l'information renseigne que le fils de l'actuel Khalife de la cité religieuse, Serigne Habib Dia, le benjamin du guide religieux, Serigne Maboury Dia ainsi que le coordonnateur du Gamou, Mor Maty Sarr et le président de l'Unacois/Jappo, Idrissa Thiam, ont organisé leur Gamou, avant hier, à Mbeuleukhé. Mais, indique-t-on, l'autre camp, dirigé par le porte-parole de la famille, l'ancien député Aliou Dia, avec son frère Daouda Dia et leur père El Hadj Mbaye Dia, compte organiser son Gamou le samedi 23 janvier prochain à Mbeuleukhé.

Cette division, qui a fini de mettre les autorités locales de la ville dans une position délicate, les a poussées, selon une source proche de la famille, à bouder le Gamou pour éviter d'être taxées de partisanes. Beaucoup de dahiras ont également brillé par leur absence. Joint au téléphone, le président d'un des dahiras n'a pas caché sa désapprobation en martelant : 'Tant que la famille de Daouda Dia n'est pas unie, notre dahira ne sera plus jamais présent à aucun de ses Gamou".

D'ailleurs, ce weekend, la cité religieuse a été quadrillée par important dispositif sécuritaire, avec des gendarmes biens équipés et prêts à intervenir en cas d'affrontements entre les deux camps qui se regardent en chiens de faïence. A la cérémonie officielle, Serigne Habib Dia, fils de l'actuel Khalife, Serigne Moussa Dia, a tancé, selon le journal, le porte-parole de la famille, Aliou Dia, qu'il considère comme un putschiste de son père malade mais toujours vivant. A l'en croire, Aliou Dia et son groupe voulaient enterrer l'actuel Khalife, c'est-à-dire son père, alors qu'il est toujours en vie, malgré sa maladie et son âge. Désormais, annonce-t-il, le Gamou de Mbeuleukhé ne sera plus organisé par Aliou Dia qui ne cherche qu'à écarter son père.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image