leral.net | S'informer en temps réel

Me Aïssata Tall Sall sur sa visite à Me Wade : "Pendant les Locales, quand mon parti ne venait même pas me voir, c'est Wade qui est venu..."

Beaucoup d'encre avait coulé après la visite qu'elle avait rendu à Me Wade à Versailles. Me Aïssata Tall Sall s'est enfin décidé, lors d'une rencontre politique à Villeurbanne, en banlieue lyonnaise, en France, à donner les motivations de son entrevue avec l'ancien chef de l'Etat du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Février 2016 à 13:01 | | 8 commentaire(s)|

"Ce n'est pas parce que c'est un Président déchu que tout le monde doit le déchoir. On a des obligations vis à vis de lui. Est-ce que vous vous souvenez qu'à Podor, pendant les Locales, quand mon parti ne venait même pas me voir, c'est Wade qui est venu me soutenir. Donc, il fallait, au moins, ne serait-ce que pour cet exercice de renvoi d'ascenseur, que j'aille lui dire M. le Président voilà...", a-t-elle dit dans les colonnes de Grand Place. A l'en croire, en dehors d'une valeur républicaine, aucune motivation n'est derrière cette visite à part une volonté délibérée. "J'ai rendu visite à Abdoulaye Wade, c'est-à-dire que j'ai pris une option délibérée d'aller le voir. Alors, il y a des gens qui m'ont posé la question. Je leur ai dit : honnêtement, est-ce que vous me soupçonnez maintenant de faire copain politique avec Abdoulaye Wade pendant que j'ai tout refusé quand il était au pouvoir ? Ses postes ministériels, son poste à la Primature, son poste de vice-président et l'argent ? Je vais voir Abdoulaye Wade parce que nous sommes des Sénégalais, parce que nous savons ce que c'est que la Teranga, parce que nous savons ce que c'est que la courtoisie", a-t-elle dit.

Me Aissata Tall Sall invite donc les Sénégalais à prendre la peine de rendre visite au pape du Sopi. "Je souhaite que autant de Sénégalais le fassent. J'apprends d'ailleurs que c'est en train de faire oeuvre de jurisprudence comme aujourd'hui, si les Sénégalais arrivent à Paris, surtout quand ils sont candidats, ils vont aller voir Abdoulaye Wade à Versailles. Moi, j'ai vu Wade parce que j'ai estimé que je devais le voir. C'est un Président, comme je vois Abdou Diouf, je verrai Wade et je verrai tous les autres pour que la République reste la République et que le Sénégal continue de donner des leçons de République au reste du monde", renchérit-elle.






Hebergeur d'image