leral.net | S'informer en temps réel

Me Assane Dioma Ndiaye tire sur Idriss Deby: "Dès qu'il a commencé à croire que ce procès pourrait l'atteindre, il a décidé de ne plus collaborer..."


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Septembre 2015 à 13:58 | | 1 commentaire(s)|

Me Assane Dioma Ndiaye tire sur Idriss Deby: "Dès qu'il a commencé à croire que ce procès pourrait l'atteindre, il a décidé de ne plus collaborer..."
"Le gouvernement d'Idriss Deby nous a habitués à ces revirements en fonction de ses craintes éventuelles par rapport au procès. avec la question de ceux qui avaient été inculpés avec Hussein Habré, dès qu'il a commencé à croire que ce procès pourrait l'atteindre de par ses propres projections, il a décidé à ne plus collaborer avec les Chambres africaines", indique Me Assane Dioma Ndiaye dans les colonnes du journal L'As. Poursuivant, il renseigne : "Du fait de la rupture de la territorialité, on a pensé que la retransmission télévisuelle ou audiovisuelle, partout à travers le monde, serait une compensation à ce droit d'assister à son procès. aujourd'hui, on s'étonne que le Gouvernement tchadien brouille les images, ne permet pas aux télévisions tchadiennes de reprendre le signal de la Rts et c'est pourquoi nous avons protesté au plus haut niveau". L'avocat précise qu'étant mandataires des victimes, ils ont saisi les Chambres mais malheureusement ces dernières leur ont avoué leur impuissance face à la situation. "Ce qui fait qu'aujourd'hui, nous interpellons l'Etat du Sénégal , parce qu'au delà du statut, il y a un accord entre le Sénégal et le Tchad avec des obligations réciproques. Les deux Etats sont débiteurs des obligations qui sont stipulées dans cet accord. Donc, nous invitons l'Etat du Sénégal à faire en sorte que, très rapidement, la retransmission puisse être effective au Tchad et que les victimes, qui sont restés là- bas, puissent vivre ce procès et en tirer toutes les leçons", fait -il savoir.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image