leral.net | S'informer en temps réel

Me Bamba Cissé, avocat du présumé meurtrier de Bassirou Faye: "Tombon Oualy est jeté en pâture…"


Rédigé par leral.net le Dimanche 19 Octobre 2014 à 10:12 | | 0 commentaire(s)|

Me Bamba Cissé, avocat du présumé meurtrier de Bassirou Faye: "Tombon Oualy est jeté en pâture…"
La polémique continue de s’installer autour du suspect n°1 du Procureur sur l’affaire du meurtre perpétré sur l’étudiant Bassirou Faye, lors des affrontements du 14 août dernier entre étudiants et forces de l’ordre. En effet, après les sorties d’avant-hier de l’oncle de Tombon Oualy - celui-là même qui a été suspecté d’avoir tué l’étudiant - et de celle du porte-parole de la famille de Bassirou Faye contredisant le Procureur Serigne Bassirou Guèye, Me Bamba Cissé, avocat de Tombon Oualy, a, à son tour, démonté les accusations portées sur son client. Il a, cependant, sur la Rfm, hier, affirmé que rien ne prouve que son client est impliqué dans les faits de meurtre. «J’ai estimé simplement qu’il ne devrait pas être jeté en pâture parce que, au stade actuel de la procédure, rien, absolument rien, ne prouve que Tombon Oualy est impliqué dans les faits de meurtre perpétré contre l’étudiant Bassirou Faye», a déclaré Me Bamba Cissé.

«Il faut éviter une erreur judiciaire»

Convaincu de l’innocence de son client, Me Cisssé de soutenir de dire : «Si on veut chercher un bouc-émissaire, je pense qu’il serait bon d’aller ailleurs. Il ne faudrait pas que pour protéger des intérêts qu’on puisse attenter à d’autres intérêts, parce que Tombon Oualy est un officier, il n’a jamais eu de problème avec la justice de son pays. On l’accuse à tort de faits qu’il n’a pas commis et, un jour ou l’autre, la vérité jaillira dans cette affaire. Mais il faut éviter une erreur judiciaire».

Toutefois, Me Bamba Cissé, s’exprimant sur la communication des autorités judiciaries, atteste qu’«on a tendance à faire de lui un coupable réel lorsque même nous pensons que c’est un coupable idéal. Et dans le fond du dossier et même dans la communication, il y a eu des contradictions manifestes dans les propos qui ont été tenus par lui (Ndlr : le Procureur). On vous parle d’infiltration, on vous parle d’arme qui aurait été utilisé et qui ne serait pas une arme du service comme pour désengager la responsabilité de l’Etat. Alors que dans cette affaire, il y a un problème d’implication de Tombon Oualy dans les faits de meurtre qui lui sont reprochés».

Par ailleurs, vu la tournure prise par les évènements, Me Bamba Cissé a jugé nécessaire de tenir une conférence de presse. «Au stade où nous en sommes, nous tiendrons, sur autorisation des autorités de l’ordre (des avocats), une conférence de presse pour rétablir toute la vérité des faits dans cette affaire», a-t-il annoncé. Quant à son client, il a bénéficié d’un retour de parquet. Présenté au procureur, hier, il n’a pas été entendu. Il fera finalement face au Procureur ce lundi.

Le Populaire






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image