leral.net | S'informer en temps réel

Me Corinne Dreyfus Schmidt, avocate de Karim : "Nous ne suspendons pas définitivement notre participation..."

Il y a une lueur d'espoir que le procès Karim Wade se poursuive normalement. Un des conseils du prévenu a tenu à préciser que les avocats de la défense ne comptent pas boycotter le procès définitivement. Ils veulent juste qu'on leur garantisse que la poursuite du procès se tienne dans des conditions équitables.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Janvier 2015 à 08:51 | | 24 commentaire(s)|

Me Corinne Dreyfus Schmidt, avocate de Karim : "Nous ne suspendons pas définitivement notre participation..."
"Aujourd'hui, on est arrivé au point culminant de ce procès", constate Me Corinne Dreyfus Schmidt qui dit, dans Le Pop, que le collectif des avocats de Karim espérait qu'après "les entorses graves au droit, à la violation du procès équitable", les magistrats accepteraient de "rencontrer tous les avocats de la défense pour essayer d'aplanir toutes les vicissitudes et repartir sur le bon pied". Malheureusement, elle regrette dans les colonnes du journal : "Le président de la Crei a considéré que ce n'était pas opportun et donc, nous ne pouvions que quitter les bancs de la défense puisque, dans ce procès, nous ne pouvons pas être en alibi". Mais Me Schmidt tient toutefois à faire une précision : "Nous ne suspendons pas définitivement notre participation, nous attendons que les exigences d'un procès soient réunies". Aussi, l'avocate assène-t-elle : "Il n'est pas admissible qu'on intimide les témoins qui sont entendus, qu'on ne laisse pas s'exprimer des avocats qui ne font que leur métier et qui posent des questions. Il n'est pas non plus possible de lutter, comme le fait la Cour, contre la manifestation de la vérité. C'est tout ça que nous dénonçons".






Hebergeur d'image