leral.net | S'informer en temps réel

Me El Hadj Diouf défend Macky Sall et traite le Ps de "parti d’escroc"

Me El Hadj Diouf, a tenu, hier, un point de presse pour asséner ses vérités à ses camarades de Benno Bokk Yakaar. L’avocat du peuple a porté sa robe pour défendre son ami Macky Sall des attaques de certains de ses alliés. Il a ainsi traité le Ps de parti escroc et reproche à la Ld d'adopter une attitude indécente et déloyale.


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Mai 2015 à 12:15 | | 7 commentaire(s)|

Me El Hadj Diouf défend Macky Sall et traite le Ps de "parti d’escroc"
Le Président Macky Sall ne doit plus se plaindre, désormais, d'être mal défendu. Le tonitruant avocat, Me El Hadj Diouf s'en est chargé. En effet, le député estime qu’il y a trop d’hypocrisie au sein de Benno Bokk Yakaar. M. Diouf ne veut pas entendre parler de candidature plurielle au sein de Bby qui traverserait « des moments difficiles ». Parce qu’une telle démarche consisterait à diminuer la force du Président Sall en lui ôtant des voix. Pour lui la candidature du Président Macky Sall au sein de Bby est naturelle, parce qu’un Président qui fait un premier mandat dans le cadre d’une coalition, si ses partenaires sont de bonne foi, doivent le soutenir. Mais, il constate qu’il y a de l’hypocrisie au sein de la coalition. Selon lui, il est impensable, dans une coalition qui arrive au pouvoir, qu’on permette aux éléments qui la composent de se présenter contre le chef de la coalition.

Aussi, Me El Hadji Diouf fustige-t-il l’attitude du Parti socialiste qui veut présenter un candidat pour la Présidentielle de 2017. Il révèle même s’énerver à chaque fois qu’il entend le Ps dire qu’il est un grand parti. « Il doit arrêter de nous tympaniser, c’est un parti-escroc. Il a fait son temps, 40 ans au pouvoir et nous a maintenus dans le sous-développement », accuse Me El Hadj Diouf. Pour lui, le Ps a été un grand parti qui a arrêté et chassé tout le monde et qui a régné en maître absolu pendant 40 ans. Les Sénégalais s’en sont débarrassés en 2000, 2007, 2012. En conséquence, selon lui, ce n’est plus un grand parti, parce qu’un grand parti ne connaît pas ces genres de défaites. C’est pourquoi il baigne tout le temps dans la nostalgie, pensant qu’il a les mêmes forces qu’il y a 40 ans.

Pour ce qui est de la Ld, l'avocat considère l’attitude de Mamadou Ndoye et celle de ses camarades « indécente et déloyale ». Pour lui, on ne peut pas critiquer le pouvoir et le Président de façon radicale alors qu’on est dans la même coalition. Quand on est ensemble, il y a un code de conduite à tenir. « Soit on y reste soit on sort », déclare-t-il faisant remarquer qu’il faut savoir choisir dans la dignité car, dit-il, il y a un minimum de décence républicaine. Quand on critique pour détruire l’image du Président, on a plus le droit de rester avec lui.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image