leral.net | S'informer en temps réel

Me El Hadj Diouf savoure la victoire de l’opposition : « Nous avions promis de perturber l’Assemblée nationale, nous l’avons perturbée »


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Novembre 2015 à 09:18 | | 19 commentaire(s)|

Les députés de l’opposition disent avoir réussi leur pari. Ils ont organisé une conférence de presse, hier, pour savourer leur « victoire », indique le journal La Tribune. Me El Hadj Diouf a déclaré : « L’opinion doit savoir qu’effectivement nous avons réussi. Nous avions promis de bloquer, nous avons bloqué. Nous avions promis de perturber, nous avons perturbé. Malgré leur supériorité numérique, nous avons montré notre vaillance, notre courage et notre détermination pour faire face à l’injustice, pour que l’Assemblée nationale revienne immédiatement au vote en installant Aida Mbodj et son groupe en plénière ».

Le communiqué sorti, avant-hier, par le président du Parlement pour apporter des clarifications sur les tensions qui y ont eu lieu a également été commenté par les députés de l’opposition. Dans ce document, Niasse informe que le blocage survenu au moment de la session budgétaire des commissions de l’Assemblée nationale a été stoppé net par les forces de l’ordre comme l’a prescrit la loi. « C’est faux, il y a eu bagarre et quand les policiers sont venus ils sont repartis », assène Me El Hadj Diouf avant de poursuivre : « C’est quand Woré Sarr a piqué une crise qu’on a arrêté. Mais on a bien bloqué les travaux de 9h à midi. L’après-midi, il n y a pas eu de débats lors de l’étude du projet de budget du ministère de la Défense. On a saboté et perturbé. Le ministre, quand il lisait, personne ne pouvait entendre ce qu’il disait. Immédiatement, ils ont dit qui est pour, qui est contre, sans débats ».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image