leral.net | S'informer en temps réel

Me El Hadji Diouf à ses détracteurs : "A l'insulte, je répondrai par l'insulte"

Depuis quelques jours, une vidéo passe sur le net et on y voit l’avocat, Me El Hadji Diouf, insulter un partisan de Karim Wade. Interrogé sur ladite vidéo, l’avocat ne mâche pas ses mots. « A l’insulte, je répondrai par l’insulte (kouma saaga ndeey ma saaga ko) », rétorque Me El Hadji Diouf.


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Février 2015 à 16:22 | | 11 commentaire(s)|

Me El Hadji Diouf à ses détracteurs : "A l'insulte, je répondrai par l'insulte"
L’avocat de l’Etat qui montre toute sa détermination à jouer son rôle jusqu’à la fin du procès avertit les partisans de Karim Wade qu’il n’est pas un poltron. « Moi je suis une personne comme toute autre personne. Si on m’offense, je ne vais pas rester bouche cousue. Tous ceux qui le font, croyant que je suis intimidé, qu’ils sachent qu’ils se trompent lourdement. Parce qu’au contraire, je suis davantage motivé à les affronter », a t-il martelé avant de déclarer à l’endroit des personnes qui essayent de l’intimider. « Je n’ai peur de rien moi », a t-il déclaré. Pour lui, l’incertitude dans laquelle sont les « karimistes » par rapport à l’issue du procès n’est pas une raison assez suffisante pour qu’ils insultent des avocats et des témoins, voire les tabasser.

Il déclare : « Moi El hadji Diouf, je dis toujours ce que je pense et personne n’y peu absolument rien. Et ils savent très bien, qu’ils ont perdu ». Il précise que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) ne fait que son travail. Selon lui, ce sont les avocats de Karim Wade qui veulent manipuler l’opinion publique. « Ils racontent n’importe quoi sur la Crei et encore une autre erreur : ils disent qu’ils ont demandé qu’Henry Grégoire Diop soit remplacé. Ils l’ont demandé plusieurs fois et la demande a été rejetée. Si on regarde bien, on aura l’impression que c’est nouveau. Mais ce n’est pas le cas. Henry Grégoire est toujours du côté de la vérité. Ce sont des provocations pour dire après que le juge est contre Karim Wade. Ils veulent jouer au plus malin, étant donné qu’ils ne le sont pas. Tout ce brouhaha, c’est pour juste dire que la Crei cherche des preuves depuis des mois. Mais, elle n’a rien trouvé. Les preuves existent déjà avant l’inculpation du présumé et on lui donne un délai de trente jours pour les justifier. Personne n’a dit que Karim Wade a volé ou il a détourné des fonds publics. La Crei ne cherche rien, elle veut juste que Karim Wade vienne comparaître et il refuse, croyant que cela l’arrange. La loi est là pour tout prévenu refusant de coopérer. Il n’a pas droit à un avocat ».

Grand Place






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image