leral.net | S'informer en temps réel

Me El Hadji Diouf sur la traque des biens mal acquis : "Je demande l'arrestation massive de tous ces délinquants à col blanc"


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Juin 2016 à 13:22 | | 5 commentaire(s)|

Me El Hadji Diouf réclame la poursuite de la traque des biens mal acquis. Avocat de l'Etat dans le dossier Karim Wade, il invite le chef de l'Etat Macky Sall à accélérer la cadence contre tous ceux qui se sont enrichis illicitement depuis que le Sénégal est indépendant. "Qu'on aille jusqu'en 1960. Il y a des milliardaires qui ont des dizaines de villas et des voitures dans ce pays. Qu'il montrent comment ils ont fait pour se hisser à la tête d'entreprise financières et matériels qui dépassent largement l’ensemble de leurs revenus légaux. Il n'est pas normal que des Sénégalais travaillent jusqu'à leur mort sans obtenir un seul toit. Et d'autres, qui ont été seulement dans la politique des affaires, se retrouvent avec des villas, des comptes bancaires bien fournis et des parcs automobiles. C'est indécent", dénonce Me Diouf qui avertit : "Si Macky Sall fait preuve de faiblesse dans la conduite de la traque des biens mal acquis, gare à lui. Aucune faiblesse ne lui sera pardonnée. C'est pourquoi il faut accélérer la cadence et arrêter tous ceux qui se sont enrichis de manière illicite".

Très sûr de lui, Me El Hadji, qui s'entretenait avec nos confrères du Populaire, dit connaitre tous les bandits à col blanc. "J'en connais. Ils sont nombreux. Il y en a qui ont des châteaux partout et des vergers. A Dakar, à Touba, dans les villages, les villes. Il faut que l'Etat soit sérieux. Pas de deux poids deux mesures. Moi, je les connais et vous les connaissez, le Président doit les connaitre. J'invite solennellement le Président Macky Sall à faire preuve de fermeté et de courage dans la conduite de la traque des biens mal acquis. Que ceux qui se sont enrichis illicitement soient interpellés. Je demande une arrestation massive de tous ces délinquants à col blanc . Si on arrête pas tous ces gens-là, il y aura un sentiment d'injustice. Et Karim Wade pourrait être présenté comme un martyr", insiste l'avocat.

A propos de Karim Wade dont il ne cesse de plaider la libération, Me El Hadji Diouf justifie sa position par des raisons humanitaires. "J'ai entendu les gens malhonnêtes dire que Me El Hadji Diouf demande la grâce pour Karim Wade, parce qu'ils se sont rendu compte qu'ils n'avaient pas de preuves. Je n'ai jamais dit que nous n'avons pas de preuves contre Karim Wade, que la condamnation de Karim Wade est injuste ou erronée. J'ai dit que la procédure judiciaire est terminée, mais sur le plan humanitaire, il faut faire preuve de pardon", indique-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image