Me Massokhna Kane : « Il est encore possible que les 153 pèlerins laissés à Dakar, aillent à la Mecque »


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Août 2017 à 13:04 | | 0 commentaire(s)|

 

« Il est encore possible que les 153 pèlerins laissés en rade à Dakar se rendent aux lieux saints de l’Islam ». C’est du moins ce que pense Me Massokhna Kane de SOS consommateurs. Pour cela, il demande à l’Etat de « faire valoir » ses prérogatives et ses possibilités diplomatiques

« Rembourser l’argent aux pèlerins ne règle pas le problème parce que le préjudice qu’ils ont subi, est immense. Par contre, l’Etat doit faire en sorte que les pèlerins partent à la Mecque parce que l’aéroport n’est pas encore fermé ; c’est un problème de simples visas. Et avec ses relations avec le Royaume d’Arabie Saoudite, l’Etat du Sénégal peur régler ce problème », a-t-il laissé entendre, jeudi.

L’avocat défenseur des intérêts des consommateurs indique que « c’est une question de volonté politique ».

C’est pourquoi son organisation a lancé un appel au président de la République, à son Premier ministre « parce que quand les mêmes événements sont survenus en 2006, c’est le président Macky Sall qui était Premier d’alors, sur instruction du président Wade, qui avait affrété un avion pour les 350 pèlerins ».

«Je pense que pour cette fois-ci, l’Etat du Sénégal peut exceptionnellement suivre la même démarche. Mieux, ça réglera un gros problème, très douloureux pour lequel la Délégation générale n’est pas épargnée. Parce que c’est elle qui a donné les agréments à ces voyagistes », est convaincu Me Massokhna Kane.



La rédaction Leral.net

 

 

 








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image