leral.net | S'informer en temps réel

Me Nafissatou Diop sur la sortie d’Amsatou Sow Sidibé : « Pour moins que ça, des personnes ont été relevées de leurs fonctions »

La sortie du ministre conseiller du président de la République, Amsatou Sow Sidibé, n’est pas du goût de Me Nafissatou Diop, révèle le journal Libération. Selon elle, pour moins que ce que cette dernière a dit, des gens comme Abdoulaye Bathily, Dansokho et le Pr Malick Ndiaye, entre autres, ont été relevé de leurs fonctions.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Août 2015 à 12:32 | | 13 commentaire(s)|

Me Nafissatou Diop sur la sortie d’Amsatou Sow Sidibé : « Pour moins que ça, des personnes ont été relevées de leurs fonctions »
Me Nafissatou Diop n’a pas aimé la sortie d’Amsatou Sow Sidibé. « J’ai écouté et lu ma sœur Amsatou Sow Sidibé. La première chose que j’ai faite après a été de vérifier si elle était encore ministre conseiller. Sa sortie est inédite et sa démarche cavalière. C’est un dénigrement public et non un conseil comme elle le soutient. A défaut de voir le Président, elle aurait dû lui adresser une missive pour lui formuler sa pensée et non utiliser ces méthodes qui sonnent comme : "retenez moi ou je fais un malheur" », constate Me Nafissatou Diop qui ajoute : « Pour moins que ça, des personnes ont été relevées de leurs fonctions. On peut citer le cas d’Abdoulaye Bathily sous Diouf, Dansokho sous Wade, etc., Arnaud Montebourg en France ou tout récemment, le cas du Pr Malick Ndiaye qui était lui aussi ministre conseiller du Président. Il est temps qu’un séminaire soit organisé pour fixer un code de conduite à tous ceux qui travaillent dans la sphère présidentielle », a-t-elle indiqué. « Si j’étais à la place d’Amsatou Sow Sidibé, j’aurai démissionné de mes fonctions pour être logique avec moi- même. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Nous ne sommes plus dans le champ de la critique constructive, du conseil… mais dans celui de l’attaque violente et injustifiée. Le Sénégal marche normalement, les institutions fonctionnent, l’opposition s’oppose, le gouvernement travaille, les salaires sont régulièrement payés, la dette intérieure n’existe presque plus alors qu’on a hérité d’une situation catastrophique… Où est ce qu’Amsatou Sow Sidibé a vu un pays bloqué ? Je crois qu’elle s’est trompée et qu’elle parle d’un autre pays que le nôtre. Ce qu’elle dit est grave et excessif, exagéré et éloigné de la vérité », insiste-t-elle. Ce, d'autant qu’« il ne se passe plus d’une semaine sans que des projets d’envergure ne soient lancés ou inaugurés ». « Rien qu’à Kaolack où je milite, les travaux de la route qui mène jusqu’à Kaolack ont démarré, l’Université Cheikh Ibrahima Niass sort de terre… Macky travaille, le gouvernement de Dionne aussi. Comment comprendre qu’Amsatou Sow Sidibé commente pareillement une décision de justice, je veux parler de celle rendue par la Cour suprême dans l’affaire Karim Wade, alors qu’elle a participé à la formation de certains magistrats », s'interroge Mme Diop outrée.






Hebergeur d'image