leral.net | S'informer en temps réel

Me Ousmane Sèye sur la transhumance : "L'homme politique doit avoir la liberté de se mouvoir librement, s'il ne renie pas son idéologie"

Me ousmane Sèye, avocat et membre du pôle présidentiel, a commenté l'actualité nationale dans un entretien accordé à nos confrères du Populaire. L'avocat appelle ses camarades, membres de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), qui prétendent à présenter une candidature aux prochaines élections présidentielles, à quitter la barque et faire aboutir leur propre programme économique et politique. Toutefois, Me Sèye, pose le débat et appelle le Président a se décider sur ces cas. Il a également souligné que les anciens camarades de Macky Sall, qui l'ont rejoint, ne peuvent pas être considérés comme étant des transhumants parce que n'ayant pas changé d'idéologie.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Avril 2015 à 15:16 | | 5 commentaire(s)|

Me Ousmane Sèye sur la transhumance : "L'homme politique doit avoir la liberté de se mouvoir librement, s'il ne renie pas son idéologie"
"Vous ne pouvez pas être avec quelqu'un, dérouler son programme, dans le cadre d'un gouvernement, dans le cadre du parlement, et sur le terrain politique en apparence et à l'arrivée dire : "Moi, j'ai un autre projet de société, j'ai un autre programme que je vais proposer aux Sénégalais" ", s'est offusqué Me Ousmane Sèye. Aussi, a-t-il appelé le président de la République à prendre ses responsabilités par rapport à la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) où certains partis membres de ladite coalition aiguisent déjà leur envie de se présenter aux prochaines joutes électorales. "Il y a des partis qui ont leur propre agenda politique, leur propre programme économique, une autre vision politique que celle du président de la République, et cela ne doit pas marger", clame-t-il. Il a aussi invité Macky Sall à poser le débat sur cette question, parce qu'il est pour l'élargissement de la coalition Bby à tous les partis politiques. Ainsi, que tous ceux qui ne sont pas d'accord avec le programme du président de la République aient la responsabilité et l'honnêteté de quitter la barque.

Évoquant la question de la transhumance, Me Sèye s'est dit que l'homme politique doit avoir la liberté de se mouvoir librement, d'autant plus qu'aujourd'hui les gens disent qu'il n'y a plus d'idéologie. "Pour moi, si le concept de transhumance devait être appliqué, il serait appliqué à des communistes, à des socialistes qui reniaient leur idéologie au profit de l'idéologie libéraliste. C'est cela pour moi la transhumance" a-t-il dit ajoutant que les personnes qui ont travaillé avec Macky Sall au Pds et qui partagent sa vision politique et son idéologie politique, ce ne sont pas des transhumants.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image