leral.net | S'informer en temps réel

Me Wade-Modou Diagne Fada : Les dessous d'une rencontre avortée

La rencontre entre les frondeurs et le secrétaire général du Pds, hier, a failli virer au vinaigre. Entre Modou Diagne Fada et ses amis, initiateurs d’un mémorandum pour le renouvellement du parti, et les opposants au congrès, il s'en est fallu de peu pour que les deux parties en viennent aux mains.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Juin 2015 à 10:19 | | 10 commentaire(s)|

Me Wade-Modou Diagne Fada : Les dessous d'une rencontre avortée
Le journal L’As, qui s’est fait écho de cette rencontre, rapporte qu’après l’hymne de l’Afrique et le message de bienvenu du pape du Sopi, c’est Modou Diagne Fada qui a pris la parole. Ce dernier a ainsi expliqué l’esprit et la motivation du mémorandum avant de déplorer l’absence de cadre d’expression. Puis intervient le porte-parole des frondeurs, l’ex-député libéral, qui a surtout mis le doit sur l’illégalité dans laquelle se trouve le Pds et le Comité directeur dévoyé et non-statutaire. Un flot de critiques adressées au secrétaire général du Pds, Me Abdoulaye Wade. La réplique ne s'est pas fait attendre. C’est Ibra Diouf Niokhobaye qui tacle en premier Fada et consorts. Ensuite, c’est au tour de Farba Senghor de cracher ses vérités. Plus critique, le chargé de propagande du Pds a qualifié les frondeurs de tricheurs à la solde du Président Macky Sall. Une accusation qui a suscité une vive réaction de la part des amis de Fada. Farba Sneghor, qui n'en démordait pas, est revenu à la charge pour réitérer ses accusations selon lesquelles Fada est manipulé par le Président Macky Sall qui lui a donné de l’argent pour déstabiliser le Pds. "Jurez sur le Coran, vous n’avez pas reçu de l’argent de Macky Sall", a demandé l’ancien Président qui trouve grave les accusations du chargé de propagande du Pds. Devant une telle situation, Modou Diagne Fada et ses amis ont quitté la salle sous les huées de jeunes mobilisés pour la circonstance.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image