leral.net | S'informer en temps réel

Me Wade a décidé de surseoir à son retour

Maître Abdoulaye Wade, Ancien Président de la République du Sénégal, sur sa demande, a eu une longue communication téléphonique avec M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire. Le Président Wade a expliqué à son interlocuteur pourquoi il souhaite que le Président Ouattara continuât sa mission de bons offices dans ses relations avec son successeur M. Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Novembre 2012 à 19:55 | | 29 commentaire(s)|

Me Wade a décidé de surseoir à son retour
En effet selon Maître Wade, M. Macky Sall s’installe de plus en plus dans la chasse aux sorcières contre ses enfants et contre certains de ses collaborateurs dans le dernier Gouvernement. Depuis cinq mois ils sont convoqués pour redire aux gendarmes ce qu'ils savaient déjà. En réalité toutes ces tracasseries ne signifient rien d’autre que les jeter en pâture à une presse qui s’empresse de lancer les pires nouvelles dans les medias sénégalais et étrangers.
Maître Wade et ses collaborateurs font remarquer plusieurs options de Macky Sall qui ne sont rien d’autre qu’une enquête orientée dès le départ :
1°) Alors qu’aux termes de la Constitution on est présumé innocent tant que la culpabilité n’a pas été prouvée, dans le système de la Cour de l’Enrichissement illicite, c’est le citoyen qui doit rapporter la preuve de son innocence :

C’est pourquoi les collaborateurs du Président font remarquer :
- Le Président Diouf qui avait créé cette juridiction exceptionnelle a vite fait, après deux ou trois cas examinés, de la mettre aux oubliettes. Trois cas pendant vingt ans à cause des dérives qui commençaient à entrainer notre système juridique vers l’exceptionnel en dépit de la règle de la Constitution.
- Le Président Wade, en démocrate sincère respectueux de la Constitution et des libertés humaines a ignoré totalement pendant douze ans cette juridiction alors qu’il aurait pu s’en servir pour régler des comptes avec ses adversaires politiques.
- Le Président Macky Sall, lui, a remis cette juridiction au goût du jour et de façon sélective, donc arbitraire :

1. Il dresse une liste limitée même dans le dernier gouvernement, à l’exclusion de tous ceux qui ont été dans les différents gouvernements du Président Wade depuis 2000. Parmi ceux-là, Macky Sall lui-même qui a été ministre dans plusieurs gouvernements, gérant d’importants portefeuilles, Premier Ministre gérant des comptes occultes et qui a avoué s’être enrichi pendant qu’il était membre du Gouvernement Wade, en publiant une liste des biens qu’il a acquis dont, notamment, des immeubles aux Etats-Unis

2. Parmi les sélectionnés, privilège a été accordé au fils du Président Wade. Macky Sall choisit Karim Wade comme premier cas à traiter, ce que rien ne justifie puisqu’il n’avait pas le Ministère le plus important. Il explique, à qui veut l’entendre que c’est le peuple qui réclame la tête de Karim, ce qui rappelle les méthodes bolchevicks. Les enragés de son cabinet lui conseillent, purement et simplement, de se débarrasser de Karim car il serait un dangereux concurrent en 2017. Il faut avoir le courage de dire les choses et d’appeler un chat un chat. Où et quand Macky Sall a-t-il organisé un référendum sur cette question pour s’autoriser à dire que c’est le peuple qui réclame des sanctions contre Karim ?
Le peuple ne sait rien de Karim mais il ne demande qu’à savoir. C’est au Gouvernement et à ses tribunaux ordinaires, et non à des tribunaux sur mesure, qu’il appartient de procéder à des enquêtes et d’informer le peuple.

3. Devant cette situation, tout en réaffirmant leur position de départ, c’est-à-dire qu’ils admettent de comparaître devant la justice ordinaire, dans le respect de ses procédures, le PDS et ses responsables considèrent être en situation d’adopter la position de résistance à l’oppression et décident :

a .de ne plus répondre aux convocations émanant de cette juridiction politique exceptionnelle sur-mesure remisée aux placards par les deux prédécesseurs de Macky Sall,
b. d’organiser des marches et des manifestations pacifiques en y invitant les militants, les alliés et tous les démocrates épris de justice
c. de saisir toutes les missions diplomatiques accréditées au Sénégal pour les informer.

Le Procureur Spécial de la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite a déclaré qu’aucune exception ne serait opposable à ses convocations. Puisque M. Le procureur spécial évoque la loi sur l’enrichissement, nous le renvoyons au même texte. M. le Procureur spécial n’a pas bien lu le texte de la loi de 1981, qui, il est vrai, vise certains fonctionnaires, mais cette loi dispose clairement que deux cas de figure peuvent se présenter au cours d’une enquête qu’il a déclenchée :

1er cas : les personnes ne bénéficient d’aucune immunité spéciale. Il poursuit sa procédure.

2ème cas : les personnes bénéficient d’immunité de juridiction : la loi sur l’enrichissement illicite lui enjoint d’envoyer le dossier aux juridictions
compétentes. Or, cela fait près de cinq mois que le Procureur Spécial conserve par devers lui les dossiers de Ministres qui bénéficient d’une juridiction particulière : la Haute Cour de justice, si les faits ont été commis à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions. Or c’est bien le cas.

Une procédure pénale contre un ministre en exercice est régie par l’article 101 de la Constitution alinéa 2, le premier étant consacré à la procédure de mise en accusation du Président de la République. Rappelons cette disposition : « Le Premier Ministre et les autres membres du Gouvernement sont pénalement responsables des actes accomplis dans l’exercice de leurs fonctions et qualifiés crimes ou délits au moment où ils ont été commis. Ils sont jugés par la Haute Cour de Justice. La procédure définie ci-dessous leur est applicable… ».

Enfin, M. Macky Sall est en train de vouloir appliquer une loi anticonstitutionnelle. La loi de 1981 est une loi ordinaire qui ne saurait primer sur la Constitution. Il n’est pas nécessaire d’être un grand juriste pour savoir cela.

Pour terminer Maître Wade porte à la connaissance de tous nos compatriotes que le Président Alassane Ouattara lui ayant demandé de différer son voyage au Sénégal en attendant qu’il poursuive ses bons offices, il a décidé de sursoir à sa venue antérieurement prévue pour le vendredi16 Novembre 2012.

Maître Ousmane NGOM
Porte-parole du Président Abdoulaye WADE



1.Posté par le prof le 13/11/2012 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment faire l’amour toute la nuit ? Apprentissage de techniques très puissantes et naturelles. Comment séduire et faire tomber toutes les femmes ? Devenez un as de la séduction. Ces ouvrages changeront votre vie. « Le Savoir, c’est le Pouvoir ». Plus besoin d’aphrodisiaque.Prix promotionnel, 2500 F envoi rapide et discret par email. Succès garanti : 77 230 48 52 professeurjuan@gmail.com

2.Posté par ama le 13/11/2012 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur le divan
Madiambal Diagne
Freud, aggrave son cas
Un patron de presse bien particulier
« Je suis le seul patron de presse qui dit d’où il tient sa fortune ». Dixit Madiambal Diagne dans le magazine Icône N°62 de
(Freud nègre) Janvier 2011. Fortune, a-t-il dit ? Le commun des Sénégalais sait que le secteur de la presse est tellement sinistré que ceux qui s’y démènent ne voient même pas la queue du diable pour le tirer. Et quand M. Madiambal parle de fortune, c’est qu’il y a quel part quelque chose qui ne tourne pas rond.
Mais d’abord, qui est Madiambal ?
Laissons l’intéressé se présenter lui – même ! « C’est tout simple. Je m’appelle Madiambal Diagne et je n’ai pas fait de formation en journalisme. J’ai commencé ma vie active comme greffier. J’étais diplômé du Centre de Formation et de Perfectionnement Administratif (CFPA). Option gestion judiciaire. J’ai dû arrêter mes études pour intégrer la fonction publique comme greffier. Il s’est trouvé, par la suite, que la situation de fonctionnaire de la justice comme greffier ne me convenait pas, parce que je ne gagnais pas suffisamment ma vie.
C’est ainsi que j’ai commencé à travailler comme pigiste à Walfadjiri. Je l’ai fait pendant neuf ans. Je signais sous le pseudonyme de Moussa Sarr que tout le monde connaissait. Et, j’ai fini par prendre goût à la chose » (cf Icône magazine N°62 du mois de Janvier 2011).
Freud : (Séance I)
« Donc le patient Madiambal est entré par effraction dans le métier du journalisme. N’ayant pas fait de formation autre que sur le tas, il ne saurait appréhender les dérapages qui peuvent affecter le métier. Il foulera toujours au pied les principes sacrés de l’éthique et de la déontologie qui régissent le journalisme.
Ce sera difficile de l’apprivoiser et de l’amener à se rectifier. La solution, c’est de l’extirper de ce métier très noble ».
Madiambal et le fric
« Moi je n’ai pas de complexe de dire que des Américains sont derrière moi et m’appuient. En 2006, j’ai bénéficié d’un appui très conséquent d’une ONG Américaine qui s’appelle Média Développement Loan Fund. Ils m’ont identifié comme quelqu’un qui a du courage et qui prend des initiatives dans un environnement économique difficile pour la presse. En ce qui concerne l’affaire de corruption qui m’opposait au ministre Thierno Lô, je crois que ce dernier a certainement eu un comportement indélicat. J’ai voulu qu’on m’éclaire dans cette situation – là. Je me suis ouvert au chef de L’Etat sénégalais (Pdt Wade NDLR), en lui disant : « si jamais vous avez donné de l’argent à Thierno Lô pour moi, considérez que je ne le lui ai pas demandé et qu’il ne m’a rien donné. Wade nous a convoqués avec des témoins estimant qu’il a bien remis de l’argent à Thierno Lô pour moi. Si j’avais reçu de l’argent, admettez que je n’allais pas l’étaler sur la place publique. C’est moi qui ai choisi la commission de lutte contre la corruption pour enquêter sur cette affaire. Si j’avais quelque chose à me reprocher, je pense que je ne l’aurais pas fait ». (cf Icône magazine N°62 de Janvier 2011).
Freud : (Séance II)
« Madiambal donc est connu comme un journaliste « ripoux » ( pourri), qui ne recule jamais devant la corruption, sinon comment le Pdt Wade, bien renseigné par les services de renseignements et par ses réseaux personnels, aurait eu l’outrecuidance de lui envoyer de l’argent, par l’entremise du Ministre Thierno Lô, pour le « convaincre » de refréner son ardeur et de « collaborer ». Il n’y a pas de fumée sans feu. Et au Sénégal on sait qui est qui et qui fait quoi.
Madiambal n’a qu’à s’expliquer sur son voyage récent à Monaco. Qui l’avait invité, qui a payé son billet et son séjour ? Tiens Monaco ! Le fief de qui vous savez : Mimran et Diagna Ndiaye alias « De Gaulle ». Qui plus est, Madiambal, le patron de presse le plus étriqué de sa génération, était bien en place lors de la soirée de gala des Mimran le samedi 11 novembre dernier où il fallait débloquer 3 millions de franc Cfa pour y assister. Il faudra qu’il explique à quel titre il y était.
Un Témoin, anonyme, l’avait surpris il y a quelques années au bar Djileppzi du Méridien de l’époque, en train de « magouiller » avec un certain conseiller du président Wade, un jour d’un match de l’équipe nationale de France. Ce conseiller (H. B.), rappelons le, avait trompé Wade et avait demandé publiquement pardon. En effet, il avait fait croire au père de Karim (dont il était ami et proche) qu’Idrissa Seck serait en forte régression à Thiès (Elections Locales 2009).
Constat : Le patient est au stade terminal, il est rongé dangereusement par le virus du « bakchich». Tant que ses narines poreuses flaireront l’odeur du fric, il n’abdiquera pas. Devant le dieu Argent il perd son âme, son sang froid et sa dignité. Diagnostic final : irrécupérable ! ».

Wahab Sylla,
Le Cyclope

Post-scriptum : Dans le Quotidien du lundi 12 novembre, Madiambal Diagne a déclaré dans sa chronique du Lundi, ceci : « En psychanalyse, la catharsis est un phénomène de libération à caractère émotionnel résultant de l’extériorisation d’affects refoulés dans le subconscient . Le Sénégal en a bien besoin dans sa perspective de refondation d’un système de « gouvernance vertueuse ». Moralité : lui aussi en a besoin plus que les autres. Et nous l’avons pris au mot en l’installant sur le divan.

3.Posté par alllorag le 13/11/2012 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toutes les grandes gueules du defunt regime criminel de wade gang flippent. ils croient qu'ils peuvent toujours beneficier de l'immunité criminelle, façon Ezzan, dont le vieux voyou leur faisait profiter. revenez à la réalité et assumez vos crimes. Vous avez pillé les deniers de l'Etat et vous avez tué des senegalais et en avez blessé des centaines. DIeu vous punira dans tous les cas de figure, vous et toutes les pedales qui vous accompagnent

4.Posté par BAAGN WADE le 13/11/2012 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C EST MIEUX POUR LUI SINON GNOU KATE NDEYAM CHI PRISONBI, CE VOLEUR DE RENOMMEE MONDIALE. IL EST PIRE QUE BERNARD MADOFF.

5.Posté par Toobalist le 13/11/2012 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Achetez et vendez du tout sur www.toobalist.com le premier site sénégalais et africain d'annonces gratuites et exposez vos produits à des millions de clients potentiels à travers le monde.

6.Posté par LOL le 13/11/2012 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ce gougnafiat d'ousmane ngom pense que c'est alassane ouattara qui va sauver leurs fesses, il se fourre le doigt dans le c**l. Rien n’arrêtera la marche de la justice insha'Allah. Ils sont sans vergogne ces connards. Non contents d'avoir dilapidé les deniers publics et tués des innoncents, ils se permettent de verser dans la menace et les invectives. Vous allez tous pourrir en taule!

7.Posté par schwarzeraal le 13/11/2012 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l´ancien president de la republique n´ose pas retourner dans son paisible pays.mieux vaut demander pardon au peuple senegalais que de vous adresser á la cote d´ivoire.

8.Posté par Karim d'Abou le 13/11/2012 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Bouclez là Ngom le vil .

Cette vile saloperie, bipède pachyderme, plus connu sous le nom de Ousmane nGom, meugle précocément au lieu de barrir .

Les bonimenteurs ont repris du service, dans les caniveaux de l'Etat, lequels drainent les immondices excrétés par la République.

Leur méthode de diversion puérile est éculée.


Tout le monde savait que le sieur NGom mentait, quand il nous annonçait le retour de son ex cornac


Vive la Nation Sénégalaise

9.Posté par OPINION le 13/11/2012 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

YAW DOUL AK SAA MENTORBI. VOUS ETES TOUS DES VOLEURS ET CECI EST ENCRE DANS LA TETE DES SENEGALAIS. VOUS NE MERITEZ MEME PAS DE PASSER PAR UN TRIBUNAL, VOUS DEVEZ ETRE PENDUS EN PUBLIC. FILS DE PUTE. VOUS N ETES QUE DES DOMOU KHARAM VOUS LES LIBERAUX. VOUS N AVEZ AUCUNE HONTE.

10.Posté par Perbuxaar le 13/11/2012 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maitre WADE peut bien surseoir a son deplacement mais KARIM doit venir pour repondre aux questions des Gendarmes .
Pourquoi allez chercher un mediateur en CI si on est blanc comme neige. WADE a tripote avec les lois du pays jusqu'a se trouver un bouclier qui fait qu'on ne peut rien contre lui et encore......mais il avait oublie son fils .....qui a mis le pays a genoux avec son Super Ministere.
L'argent detourne par ces gens la ,n'appartient pas a Macky Sall. Ouattara doit savoir que Macky ne fait pas les lois ici. N'importe qui est convoque doit aller repondre sinon FORCE doit rester a la loi et.......a la guerre comme a la guerre.

11.Posté par Perbuxaar le 13/11/2012 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si on remettait l'affaire Me SEYE sur la table. ALLONS LATIF COULIBALY ,qu'est-ce que tu attends pour rouvrir ce dossier et voir si au Senegal ou ailleurs il y a des juristes qui peuvent nous trouver une faille dans ce mur en terre battue dont s'entoure le Wrai Weurtrier ,pardon je voulais dire meurtier de Me Seye.

12.Posté par FocusActu le 13/11/2012 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

13.Posté par am le 13/11/2012 21:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade ayy affairam leroul

14.Posté par alou le 13/11/2012 21:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

macky tu voi que wade nes pas contre toi

15.Posté par fatou le 13/11/2012 21:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade doul waye

16.Posté par @Ousmane Ngom le renégat le 13/11/2012 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ousmane Ngom le renégat, si tu avais un peu de vergogne tu te serais tu. Mais vous les minables, les indignes des indignes du sénégal, du ngen gor. Après tout le malheur que vous avez fait subir aux sénégalais, personne ne vous porte dans son coeur, sinon très peu: des égarés bien sûr

17.Posté par mandimory le 13/11/2012 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gros lard qui se sent morveux se mouche il est victime de son arrogance ngom pensait ne jamais tombè ndeyssane c'est triste pour ce gros bèbè

18.Posté par moussa le 13/11/2012 21:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade ta gueul

19.Posté par issaer dia le 13/11/2012 22:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ousman gomme doit etre en prison

20.Posté par benzo le 13/11/2012 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encore du waakh waakhéte pire cette fois ci c est du doul doulaat. wade ne cessera jamais de mentir .il sait tres bien ce qui lattend au senegal dofoul dé

21.Posté par cnqp le 13/11/2012 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cnqp Cnqp
RIEN NE MARCHE AU CNQP ET L'ETAT REGARDE LA SITUATON POURRIR.
IL N'Y A PAS EU DE COURS DEPUIS L'OUVERTURE DES CLASSES. CEST GRAVE!

NOUS INTERPELLONS L'ETAT DU SENEGAL PARTICULIEREMENT LE MINISTRE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE MR TALLA A REGLER TRES RAPIDEMENT LE PROBLEME DU CNQP CAR L'ENSEIGNEMENT DES JEUNES NE PEUT PAS ATTENDRE ALORS QUE CETTE ECOLE NE FONCTIONNE PAS DU TOUT. LE DG NE MAITRISE PLUS LA SITUATION. IL NE FAIT QUE SUIVRE LES MAUVAISES IDEES DE SA DIRECTRICE ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE (DAF) MADEMOISELLE AISSATOU SOW. CETTE FEMME EST LA PIRE DAF QUE LE CNQP AIT CONNU.AUSSI POUR LE DG PAPE MAGATTE TALL, SA PRINCIPALE CONSEILLERE RESTE SA SECRETAIRE HELENE CORREA QUI N'A QUE DU MEPRIS ENVERS LES FORMATEURS.IMMAGINEZ QUE LE DG, DANS LE CADRE DU PROJET BTS CANADIEN A AMENE EN MISSION DE FORMATION AU CANADA, CETTE SECRETAIRE HELENE (POUR LES MENSONGES QU'ELLE LUI APPORTE), LA PCA COUMBA NDIAYE (POUR LUI FAIRE PLAISIR) AU DETRIMENT DES FORMATEURS.VOILA UNE GRANDE ECOLE DE FORMATION QUI RISQUE DE SOMBRER A CAUSE D'UN GROUPE DE PERSONNES INCOMPETENTES ET L'ETAT LAISSE FAIRE. TOUS CES GENS Y COMPRIS LE PCA COUMBA NDIAYE NE SONT QUE LE PDS EN MINATURE

22.Posté par sedikh le 14/11/2012 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais oui si le procureur Remet le Dossier de Maitre SEYE.
Mais oui, Mais oui le cas de Maitre SEYE
nous serons plus que clarifié sur ce crime.
nous devons demandé une PETITION POUR OUVRIR LE DOSSIER DE MAITRE SEYE

wade ne te fatigue la justice ira au bout de tous ces affaires, ne fatigue pas, m^me baldé qui fait le malin tous vous êtes des voleurs.
wassalam

23.Posté par le citoyen le 14/11/2012 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Xana wade amoul mbok?Xana wade gueumoul Yallah?insulté par ses concitoyens à l'age où il devrait etre respecté et ce monsieur continue d'alimenter la chronique faite d'insanités et d'invectives à son endroit.C'est quand meme triste!Wade se croit il eternel.Comment on va rédiger son oraison funèbre quand il quiottera ce bas monde,ce qui est inéluctable et qui croira aux éloges et autres hommages qui lui seront rendus en ce moment là alors que de son vivant et au soir de sa vie il attire tant de haine et de mépris sur sa personne!!!

24.Posté par aw le 14/11/2012 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'il compte venir au Sénégal pour faire face au régime de Macky SALL pour cause on a convoqué son fils ,s'il était ferme dans ces décisions il ne doit pas réculer en tout cas il ne peut pas empécher la justice faire son travail ,il se prend pour qui aprés avoir pillé toutes les ressources du Sénégal il ose dire qu'il va venir au Sénégal

25.Posté par faye le 14/11/2012 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai une maison de 600metres carrés à vendre sise à l'avenue malick sy.elle a deux étages plus deux magasins au rez de chaussée.contacter le 775324025

26.Posté par guisguis le 14/11/2012 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il a peur des lacrymogènes

27.Posté par dio le 14/11/2012 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL N Y A PIRE AVEUGLE QUE CELUI QUI NE VEUT PAS VOIR.OUSMANE NGOM A RAISON SUR TOUTE LA LIGNE.NOUS AVONS DEMANDE LA RUPTURE L'ETHIQUE DONC LAISSONS PARLER LE DROIT. ENSUITE SANCTIONNONS SI IL LE FAUT . PAS DE BOLCHEVISME SVP .LE PEUPLE VEILLE AU GRAIN . BOU LEN HEUMEUL THIAFLI.

28.Posté par KAKATAR*1 le 14/11/2012 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

WADE PEUT MOURIR EN EXILE: ON S'EN CONTREBALANCE. QU'IL NOUS FICHE LA PAIX !
IL A BEAUCOUP DE CHANCE MÊME AVEC CES NOUVEAUX. AVEC TOUT CE QU'IL NOUS A FAIT
ON DEVAIT L'INTERNER EN PRISON À NIOKOLO KOBA S'IL REMET LES PIEDS À DAKAR.

29.Posté par Pa Demba le 15/11/2012 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A chaque fois que Ousmane NGOM parle, j'ai envie de vomir surtout s'il évoque des principes. Il n'y comprend que dal ! Cet homme est connu de tous ceux qu'il a commandé comme quelqu'un qui déchire tout décret ou loi qui ne va pas dans le sens de son intérêt du moment. Pendant un an il a refusé (en cachette, bien sûr) d'appliquer un décret de Wade dissolvant un service dirigé par une de ses protégées dont l'incompétence est notoire et le CV suspect. Ce service illégal a représenté le Sénégal plusieurs fois à l'étranger et a continué à de dépenser les deniers publics sans aucune base légale. Rien que la couverture de ce forfait de détournement et de patrimonialisation de la chose publique devrait suffire à l'amener devant un tribunal. Il ne se prononcera jamais sur cette question qui cache mal le degré de corruption morale et matériel de ce triste personnage dont l'histoire ne retiendra que les reniements des valeurs positives de notre culture de base ! Quelle MERDE !

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image