leral.net | S'informer en temps réel

Me Wade à ses proches : « Laissons-les tenir le procès, Dieu est le meilleur des juges… »

A quelques jours du démarrage du procès de son fils, Karim Wade, le Président Abdoulaye Wade appelle ses partisans à la foi même s’il reste convaincu que c’est une affaire purement politique.


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Juillet 2014 à 09:31 | | 10 commentaire(s)|

Me Wade à ses proches : « Laissons-les tenir le procès, Dieu est le meilleur des juges… »
C’est le compte à rebours pour les derniers jours avant le procès de Karim Wade prévu, sauf changement, le 31 juillet 2014. Et, selon L’Observateur, pendant cette dernière ligne droite, la famille du plus célèbre détenu est en plein dans la dernière phase de la préparation. Déjà, à Versailles (Paris) où se trouvait Me Abdoulaye Wade ces derniers jours, l’atmosphère annonce l’approche d’un événement très particulier. Dans la maisonnée, proches et voisins viennent apporter leur soutien aux « Wade » dans cette épreuve où l’on redoute une parodie de justice. Même si on nourrit aussi et paradoxalement une relaxe pure et simple de Karim Wade. Le 31 juillet est aussi un jour qui fera date car pour la première fois dans les annales judiciaires du Sénégal, un fils d’un ancien chef d’Etat est traduit devant la justice. Mais, la situation ne semble guère ébranler l’ancien chef de l’Etat. Me Wade affiche une sérénité extraordinaire. Ou, tout au moins, il fait semblant d’être serein. Le Pape du Sopi joue à l’animateur pour mettre son monde hors de portée du stress et de la hantise d’une « mascarade » du jugement. Très taquin, il lâche : « Dieu est le meilleur des juges, nul n’échappera à la sentence le jour du jugement dernier. Laissons-les tenir le procès, toute chose a une fin. Tout le peuple sait que la politique politicienne est le soubassement premier de cette affaire ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image