leral.net | S'informer en temps réel

Me Wade au désarroi, donne une licence permettant tout à Béthio Thioune, pour le sauver d’une déroute au 2e tour.

« Le drame des dictatures, c’est qu’elles donnent toute licence aux malades mentaux, aux mégalomanes, aux méchants, aux malhonnêtes gens d’aller jusqu’au bout de leur folie, de leur mégalomanie, de leur méchanceté, de leur malhonnêteté. »
De Henri Amouroux
Extrait d’un Entretien avec Jacques Jaubert Décembre 1979

« Bu gewal repe cib gaare lu mu jinn xeeb ko »


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Mars 2012 à 01:41 | | 10 commentaire(s)|

Me Wade au désarroi, donne une licence permettant tout à Béthio Thioune, pour le sauver d’une déroute au 2e tour.
L’outrecuidance de Béthio, est une grave menace à la cohésion nationale, à la cohabitation fraternelle entre les confréries religieuses, aux religions et aux fondements de la République dans un Etat de droit. Il est inacceptable de laisser Béthio, en électron libre et en toute impunité, se conduire en hors-la-loi sur l’étendue du territoire national avec ses talibés, troubler l’ordre public et s’en prendre aux paisibles Sénégalais qui ne pensent pas simplement comme lui ou ne comptent pas voter pour Wade. Mais enfin, dans quelle République sommes-nous ?
Le comportement de manière générale de Béthio dans le pays et son attitude irrespectueuse qui viole avec flagrance les dispositions de la Constitution, des lois et règlements de la République, n’ont été possibles que grâce l’aval et l’assurance d’impunité, accordés tacitement par Me Wade et Ousmane Ngom. Ce deux poids et deux mesures autorisé par rapport aux autres citoyens, est motivé tout simplement parce que Béthio agit totalement en faveur des intérêts du candidat Wade. Aux yeux de tous les citoyens sénégalais de bonne foi toutes catégories confondues, l’Etat a démissionné de sa fonction régalienne d’assurer la sécurité publique, les droits et libertés des citoyens, en conformité avec les lois de la République qui doivent nous régir tous, sans aucune discrimination.
Au plan de la religion musulmane, il faut oser le dire tout haut et nettement, car, c’est ce qui se dessine en perspective devant nous. Béthio est de façon résolue en train de créer une secte « musulmane » qui n’a rien à voir avoir avec l’islam proprement parlant. Son machin, s’écartant totalement des préceptes de l’islam, de ses principes et pratiques orthodoxes, selon le Saint Coran et la Sunna du Prophète (PSL). Tout cela, sous l’œil complaisant de nos grands dignitaires musulmans, prompts à condamner d’honnêtes citoyens qu’ils taxent parfois sans la moindre preuve, de francs-maçons, d’homosexuels, d’athées ou que sais-je encore. Quand dans le même temps, Béthio, un vrai païen, se proclame non seulement « musulman » mais se dit un «Saint » parmi les Saints, qu’il suffit simplement de voir, pour aller directement au Paradis. A cela, aucun de nos grands marabouts, des différentes confréries du pays, n’a osé rétorquer pour lui porter la moindre contradiction ou réfuter totalement ses allégations mensongères ou thèses dénuées de tout fondement islamique. De surcroit, il recrute des adolescents en rupture de ban, dont la plupart ont désobéi sans aucun doute à leurs parents et d’autres personnes égarées, à qui il fait croire à ses illusions et délires paranoïaques.
Par ailleurs, la Confrérie mouride et la famille de Serigne Saliou Mbacké dont Béthio se réclame abusivement, ont l’obligation d’amener ce dernier, comme l’y aurait obligé avec autorité Serigne Abdoul Had Mbacké, à se conformer à la voie du mouridisme et à sa discipline, tracées par Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, Khadimou Rassoul. Sinon, que la Communauté ne soit point surprise demain, de voir Béthio Thioune, tenter sur la base du poids supposé de ses 12 millions de talibés, de faire un forcing ou coup d’Etat pour supplanter au Khalifat général des mourides, la famille des Mbacké par celle des Thioune. Les vrais mourides se tromperaient lourdement, en prenant à la légère cette éventualité qui est bien dans l’ordre du possible. Je suis convaincu que Béthio pourrait envisager un jour, sur la poussée de ses illuminés de talibés, à revendiquer le poste de Khalife général des mourides. Déjà, il a semé la division dans cette famille, en y extirpant singulièrement Serigne Saliou pour le reconnaitre comme le seul et unique Serigne Touba et voire « Dieu ». Et il fait entretenir le doute en suscitant des interrogations chez certains talibés. Si c’est ainsi, on se demande, que devient alors Khadimou Rassoul son père et fondateur de la confrérie, comme du reste ses frères qui l’on précédés comme Khalifes de Serigne Touba. Voilà autant de questions que l’on doit se poser pour cerner le personnage de Béthio et le danger qu’il représente pour le Sénégal tout entier aujourd’hui. A cet effet, il faut se rappeler de ce que Serigne Saliou disait à propos de Béthio et ses attitudes. « Béthio lepam da diounou (deung) autrement dit (tous ses propos sont erronés.) »
Ce témoignage d’un ex-amis d’enfance de Béthio nous conforte parfaitement, que nous pouvons douter sérieusement de son équilibre mental et moral. Voici ce qu’il a dit à la suite de mon dernier article (Me Wade et Béthio défient le peuple sénégalais….) : « Bethio attention tu risques la PRISON, en tant que ex-ami, va cultiver la terre ou taper le Tam tam le métier que tu connais mieux. Notre pays va bientôt changer. Bethio, je te connais depuis plus de 40 ans. Nous avons servi ensemble à Kaolack. (Détournement). Grace à S. Saliou tu as échappé à la prison. Au début tu étais un simple comédien qui dansait le sabar et le n’daw rabiin entre M’Bour, Thiès et Rufisque. Je sais comment tu as infiltré l’administration sans aucun diplôme. Tu est passé à L’ENAM tout simplement pour une formation. Tu as fait l’école de la rue, tu n’as même pas le CEP. Bethio, le 25 mars tes talibés sauront que tu n’es rien qu’un voyou. Wade va perdre les élections, tu vas pleurer sous ton lit. « Ta vie la viande et la femme ». Serigne saliou n’a pas besoin d’un talibé comme Bethio. Il savait que tu es mentalement malade, il te laissait chanter son nom. Va taper le TAM TAM avec Doudou N’Diaye rose, tu ne fais pas le poids d’un bon musulman ni un vrai marabout. Je te connais très bien, nous étions des amis d’enfance a M’bour, ont dansé ensemble dans les Kassak et les Taan Beer partout au Sénégal. Tu te rappelles de M’Backe Baol (Taan Beer), nous avons beaucoup dansé avec notre ami M’banndal Mbaay de Peex Tall, beaucoup d’argent encaissé aussi. Rappelle-toi de ces noms Been up Gallen, tusgeel, naru yaay soda, et Férgu dagger voilà notre équipe de danseurs dans nos temps … Dans les années 58 / 65 nous avons fait le tour des bistros du Sénégal: le bar de Tony a jules féries, clando chez ibe et poussin bleu a thies, et chez gilbere à louga. Bethio revient les pieds sur terre. …. MBabas M Baay sougguer nguewel. » C’est celui-là qui se dit un Saint et qui prétend monter au ciel pour rejoindre son créateur? Alors, c’est sans commentaire.

Nous savons tous que Dieu déteste les hypocrites et les menteurs. Par conséquent, le cas de Béthio doit être examiné sous ce rapport. Et tout ce qu’il dit de Serigne Saliou et de ses rêves, n’est rien d’autre que le produit de sa fertile et propre imagination, le tout à son profit personnel et pour sa grandeur et renommée en construction.

Compte tenu de tout cela, les Sénégalais qui veulent le changement pour sauver notre pays de toutes ces dérives actuelles, qui vont sans doute se poursuivre aussi en cas de maintien de Me Wade au pouvoir, doivent assumer entièrement et sans faiblesse coupable, leurs responsabilités historiques, le 25 mars 2012. Ils ont le devoir impérieux, d’infliger une défaite mémorable voire humiliante, à Me Wade, à Béthio et consorts, pour rétablir l’ordre républicain au Sénégal. Ensuite, pour assurer également à tous les Sénégalais leur liberté de penser et d’agir, selon leurs convictions propres, en conformité avec les lois de la République et dans l’intérêt du Sénégal tout entier, unis dans une commune volonté de vivre ensemble dans la paix et la convivialité.

Béthio, en parfait accord sur un deal conclu avec Abdoulaye, s’inscrit dans une dynamique de semer la terreur sur l’ensemble du territoire et d’apeurer éventuellement les Sénégalais, pour qu’ils n’accomplissent pas leur devoir citoyen. Dans son rêve fou, en s’abstenant probablement d’aller voter pour Macky2012. Une crainte d’un désaveu qui mettrait fin à son mythe, exprimé par un vote massif de sanction contre son candidat Wade, le préoccupe profondément car, il s’est engagé publiquement à garantir Me Wade de le faire réélire même contre la volonté du peuple sénégalais. N’est-ce pas un défi périlleux ou un affront qu’il lance là à tout le peuple sénégalais ? Alors, c’est à chacun de nous, et chacun en ce qui le concerne, que nous devons tous ensemble faire échec à cette effronterie de Béthio et son acolyte Me Wade. C’est à cause ce plan qu’il a mijoté et croit imparable, qu’il fait ses exhibitions au guignol et autres show à travers le pays, pour une démonstration de force qui n’est que du bluff. Mais, le peuple les attend de pieds fermes, en lui rappelant la devise de notre armée nationale : « On nous tue mais on ne nous déshonore pas » Et, si Me Wade pense, qu’il peut créer la peur sur tout le peuple Sénégalais grâce à Béthio et ses talibés, munis de leurs gourdins, pour entamer la détermination et la volonté des forces vives et patriotiques de notre pays pour le dégager, il se trompe lourdement. Il en est de même, s’il comptait également rééditer Laurent Gbagbo pour gagner à tout prix cette élection. Le peuple sénégalais avec sa jeunesse avant-gardiste et les forces vives de notre pays, lui appliqueront la solution qui sied dans de pareilles circonstances. Tous les discours de Me Wade dans la campagne du 2e tour, ont été pitoyables, remplis de radotages, minables, sans queue ni tête, sans odeur ni saveur et qui s’adressaient plus à ses partisans inconditionnels, plutôt qu’aux populations sénégalaises tant meurtries. Ses interventions montrent en filigrane à travers le ton, qu’il opte en désespoir de cause, parce que sachant battu, pour la solution d’un certain Laurent Gbagbo, qui avait aussi bénéficié du soutien aveugle de son Conseil constitutionnel, du genre « je gagne ou je gagne ». Que c’est triste cette fin de parcours, pour quelqu’un qui est entré triomphalement dans l’histoire de son pays et au pouvoir, mais qui va en sortir honteusement par la petite porte. Le temps des bluffs est fini, il faudrait que Me Wade et Béthio le sachent et se le tiennent pour dit, une fois pour toutes. Sinon, ils le sauront demain à leurs dépens, car le Sénégal ne sera plus dirigé comme un royaume par personne et ceci doit être clair pour tous. Ceux qui y pensent malgré tout, n’ont qu’à aller voir ailleurs. Le Sénégal est une République consacrée, telle est le vœu unanime et la volonté exprimée de son peuple, uni dans sa diversité religieuse, ethnique, linguistique et culturelle.

Chers compatriotes, il est évident que dans notre pays, l’alternance et Me Wade ont tout mis à l’envers. Mais nous avons justement l’occasion le 25 mars 2012, d’y mettre fin, en votant massivement pour Benno Bokk Yakaar de la coalition Macky2012. Cette possibilité-là, qui nous est offerte, nous devons la saisir opportunément pour reprendre souverainement les reines de notre pays. Ainsi nous le reconstruirons de manière rationnelle et équilibrée, à la satisfaction de ses populations tant éprouvées, sur des bases saines, en s’appuyant méthodiquement et intelligemment sur les conclusions des Assises nationales.

Abdou Aziz Gaye



1.Posté par L'inte le 20/03/2012 02:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ingrat k tu é.tu feré mieu d suivr cheikh bi.malheuresen vou ètié ensembl mé il ta largemen dépassé.méconten k tu é sa leufal ndaye.bethio posséde dé talibè ki son lé plu travayeur d ce pays.é twa on te coné pa.wade va étr réélu par le cheikh.sa leufal nday souba so yéwo.jaloux k tè.

2.Posté par Abc le 20/03/2012 02:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu fait de la propagande pour nous inciter a voter pour macky.sa data nday yag macky.le cheikh na méme pa ton temp cé toi son griot puisk tu parles sur lui.cheikh bethio kouka bagne sa leufal ndaye.sénégalé mo sokhor dé.

3.Posté par silib thioune le 20/03/2012 03:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yene sene leufale ndaye yéne ak bethio betio dou tiotounééééém doule rekk ak takhourane la meune

4.Posté par Fou bethio le 20/03/2012 05:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lés achetés de béthio,férmez nous lé trous de vos méres,vous néte ke dé ésclaves de béthio,dé aliénés come votr maitre

5.Posté par lebou le 20/03/2012 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mamadou Sene, toute vérité n'est pas bonne à dire. Tu dois appeler ce monsieur pour lui dire là où il doit mettre ses pieds. Tu pouvais attendre après les élections pour faire ces révélations. Ses talents de danseur sont avérés. Le fait de parler du détournement d'argent n'est pas bon pour ce monsieur qui aurait changé. Il se peut bien se repentir et ne plus faire pareille chose. Ce que nous ne pouvons pas lui accorder ou pardonner c'est qu'il fait pour qu'on confonde le thiantacoune à un modèle de mouride.

6.Posté par lebou le 20/03/2012 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

‘Ndiguel’ en faveur de Wade : Les petits-fils de Bamba recadrent Cheikh Béthio
Les petits-fils de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké n’ont pas été tendres avec le guide des Thiantacounes. Face à la presse, hier, Serigne Modou Mbacké et Cie se sont largement épanchés sur les dérives de Cheikh Bethio Thioune et de son mentor Me Abdoulaye Wade. A les en croire, ils ont bafoué la vertu et les valeurs du mouridisme.

Les petits-fils de Bamba sont sortis de leur réserve sur la situation politico-religieuse marquée par les sorties intempestives du guide des Thiantacounes. Face à la presse, hier, ils n’ont pas été tendres avec ce dernier qu’ils ont traité de tous les noms d’oiseaux. A en croire Serigne Modou Mbacké, l’initiateur de l’événement, ’la situation du pays, à l’approche du second tour de la présidentielle de 2012, est telle qu’elle est devenue source de toutes formes de dérives’. Des dérives qui, de son avis, donnent l’impression que ‘certains de nos compatriotes commencent à perdre la raison à cause d’intérêts purement égoïstes et partisans’. Occasion saisie pour indexer le guide des Thiantacounes par rapport à sa déclaration et à son intention de soutenir le candidat de la coalition des Fal 2012, Me Abdoulaye Wade. D’où son Ndiguël émanant d’un ‘songe’ que lui aurait transmis le regretté Cheikh Saliou Mbacké à soutenir le candidat des Fal 2012, Me Abdoulaye Wade.
De tels propos sont, aux yeux de ces petits-fils de Bamba, aux antipodes des valeurs islamo-confrériques. Forts de ces constats, ils ont sonné l’alerte sur les ‘dérives’ engendrées par Cheikh Béthio Thioune et Me Abdoulaye Wade. Suffisant pour ces jeunes marabouts de réfuter le Ndiguël du guide des Thiantacounes. Au fait, précisent Serigne Modou Mbacké et Cie, ‘étant des disciples de Serigne Touba, nous ne sommes pas contre le Ndiguël qui est partie intégrante de notre culture. Cependant, s’il ne provient pas du Guide suprême, en l’occurrence le Khalife général des Mourides, il ne peut engager que son auteur et ses affidés ou inconditionnels’.

De l’avis du porte-parole des petits-fils de Bamba, ‘cette logique de Cheikh Bethio Thioune à soutenir le candidat Wade n’est mue que par des intérêts crypto-personnels ou rentes à préserver ou à acquérir’. Pis, argue-t-il, ‘il fait de la fumisterie en voulant gâcher l’héritage légué par Serigne Touba’. Sans pour autant préciser que Cheikh Bethio Thioune et Me Abdoulaye Wade ont bafoué la vertu et les valeurs du Mouridisme.

Sans révéler leur appartenance politique, ils comptent barrer la route pour le second tour de la Présidentielle au pape du Sopi. Et, de prévenir que ‘si Abdoulaye Wade est réélu, celui qui a osé déclarer qu’il est dorénavant Serigne Saliou, se déclarera forcément Serigne Touba’.


7.Posté par Aziz le 20/03/2012 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Séne,
C'est extrément important de rappeler le parcours tortueux de ce mégalomane qui constitu un danger réel pour le sénégal. Comme tu l'a dis Wade a mis les instutitions de la république en mal uniquement pour se maintenir au pouvoir et de là, il est prêt à pactiser avec le diable pourvu qu'il reste au pouvoir. Ousmane N'gom qui dit avoir l'assurance de béthio que ses talibés ne vont pas utilisé leurs gourdins contre les paisibles citoyens qui souhaiteraient exprimé leur devoir civique le 25 mars.
L'arrestation de malick Noél seck et de ses campagnons pour détention d'armes blanches c'était hier seulement. Il ne peut pas y'avoir une justice à deux vitesses dans ce pays, il désarme les drogués de béthio ou chaque sénégalais s'arme de son gourdin le jour du vote.
Quand à la folie de béthio Thioune je crois qu'il appartient aux mourides de mettre fin aux dérives de ce monstre avant qu'il ne se proclame guide des mourides.

8.Posté par Al demba le 20/03/2012 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Doul leufal ndéyou kep cou beug béthio wala cou and ag mom. g grand pitié pour ses affidés et ses inconditionnels de soi disant talibés. ce sont tous malheureusement des égarés. ndéysaan!!!. tous ses "talibés sont de la génération 90 c a dir de la génération de sérigne saliou qu'il vouent une profonde affection et une vénération aveugle, c normal. par contre ce ki n'est pas normal c de se laisser emporter par ce thiédo de béthio qui n'est mu que par ces propres intérêts. wayé ndéysaan!!! cou amoul kilifa djinné, wala saytané di sa kilifa. sou dé sérigne saliou nguèn beug té mouy deug démlèn si diéboulou si ndiabotam bala bey di wéey mbouss. car après le 25 mars on ne parlera plu de béthio en personne mais en objet, ce fameux objet saytané des hommes au lit. béthio thioune aura été démystifié à jamais.

9.Posté par khalasse le 20/03/2012 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne sais pas pourquoi les thiantacounes n'ont pas d'arguments; ils n'ont que l'insulte à la bouche, c'est tout ce qu'ils ont appris de leur gourou?

10.Posté par malick le 21/03/2012 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout sauf du journalisme, on t a payé combien pour écrire cet article. tu es vraiment nul, tu critique le ndigueul alors que tu en donne, qui es tu? quesque tu represente dans la societé?
Va apprendre ton metier et fais le correctement c mieu d'essayer de critiquer des choses au dela de ta comprehension, ta petite cervelle est incapable d'aprehender Sa Majesté CHEIKH BETHIO.
Un conseil: repends toi té ngua manou

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image