leral.net | S'informer en temps réel

Me Wade et Aida Mbodji: La rupture se dessine

La rupture entre Me Abdoulaye Wade et Madame Aida Mbodji se précise de plus en plus. Les attaques entre les deux camps adverses (Aida Mbodji contre Serigne Fallou Mbacké) se multiplient par conférences de presse interposées. Les jeunes de l'Ujtl de la ville sainte, favorables à la présidente du Conseil départemental de Bambey, ont pris leurs responsabilités pour, disent-ils, "montrer leur solidarité à Aida Mbodji, et dénoncer les agissements de Serigne Fallou Mbacké".


Rédigé par leral.net le Dimanche 3 Mai 2015 à 11:14 | | 9 commentaire(s)|

Me Wade et Aida Mbodji: La rupture se dessine
Ainsi, les inconditionnels de l'ex mairesse de Bambey n'ont pas voulu se laisser faire. Dans une déclaration rendue publique hier au cours d'un point de presse, Ndime Dieng, responsable de l'Ujtl de Bambey, par ailleurs trésorier général national de l'Ujtl, a soutenu que Fallou Mbacké doit accepter l'évidence. C'est-à-dire, selon lui, "d'accepter le leadership national incontestable d'Aida Mbodji et de se contenter de son leadership local qu'il peine même à imposer".

A Me Wade, les jeunes proches de la responsable libérale de Bambey rappellent le rôle joué par l'actuelle présidente du Conseil départemental de Bambey dans sa réélection en 2007. "Aida Mbodji en a fait autant lors des dernières locales pour que la région de Diourbel reste dans le giron du Pds".

Pour rappel, tout est parti, en effet, d'un point de presse au cours duquel les proches de madame Aïda Mbodj ont accusé Serigne Fallou Mbacké d'avoir financé des meetings de déstabilisation à l'encontre de leur leader à Keur Samba Kane, à Lambaye et à Bambey. Selon le nommé Badara Gaye, jeune militant libéral à Bambey, Serigne Fallou Mbacké lui a donné comme recommandation "de tuer politiquement" Aïda Mbodji. Des allégations vite démenties par Serigne Fallou Mbacké et ses proches.

EnQuête






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image