leral.net | S'informer en temps réel

Me Wade persiste et signe : "Si Macky Sall continue à violer la constitution en bafouant les droits de l'opposition, je ferais appel à l’armée pour nous départager"

L'ancien président de la République a apporté des précisions sur sa "déclaration sur l'armée", lors du Comité directeur de son parti, tenu ce lundi, à la permanence Oumar Lamine Badji. Me Abdoulaye Wade qui dit assumer ses propos, explique: " J'ai dit que Macky Sall se comportait comme un dictateur qui foule au pied le texte de la Constitution, refusant les libertés comme les marches et les réunions qui sont des droits inscrits dans la Constitution, utilisant chaque fois la police pour nous disperser à coup de matraques et de bombes lacrymogènes, jetant en prison qui il veut, quand il veut et que cela, nous ne pouvions plus l'accepter. J'ai ajouté que, si cela continue, je ferais appel à l'armée pour nous départager et arbitrer les conditions d'élections libres et démocratiques. Ces propos sont loin d'un appel à un coup d'état militaire. Les militaires sont des citoyens et des patriotes comme nous qui ont intérêt à ce que la paix civile règne au Sénégal". Suivez ces vidéos


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Février 2015 à 23:08 | | 88 commentaire(s)|










Hebergeur d'image