leral.net | S'informer en temps réel

Me Wade revenez sur terre et méditez Chénier - Par Salif N'diaye


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Novembre 2014 à 09:08 | | 4 commentaire(s)|

Me Wade revenez sur terre et méditez Chénier - Par Salif N'diaye
Apres une absence de 2 ans, vos menaces sur le nouveau pouvoir depuis la France et l’euphorie de votre bruyant et tonitruant retour, vous ne pouvez pas supporter et ne vous rendez pas compte que vous êtes revenu à la station de l’opposant en pire.

Vos propos lors de votre meeting du 21 Novembre sont totalement irresponsables et manquent terriblement de cohérence pour un ancien président.

Depuis votre arrivée tous les chefs religieux qui ont entendu ou a qui ont été rapportes vos discours ont lors de vos visites, vous connaissant bien, prêché a votre endroit et de vive voix la paix dans ce pays. RIEN QUE LA PAIX.

Vous êtes entrain de livrer la der de votre combat politique rien que pour l’amour pathologique que vous avez de votre fils dans les liens de la prévention.

La dévolution monarchique que vous avez eu à confesser récemment vous avoir traversé un temps l’esprit ne doit pas vous conduire à des excès dont vous n’en tirerez aucun bénéfice immédiat ou futur.

Vous semblez a mes yeux ramer a contre courant de ces conseils avises, en vous fixant un objectif hautement politique soutenu par des propos hautement subversifs qui n’ont aucune chance de prospérer. A votre âge, avec le parcours qui a été le votre, après être sorti du pouvoir de la manière que tout le monde a vécu, engager un tel combat serait suicidaire et vous ne connaîtrez pas la joie de jouir de retraite paisible.

Ceux qui vous poussent à un tel scénario catastrophe ont pour la plupart, des intérêts bassement matériels à préserver et incapables de survivre sans vous ou nostalgiques de votre « générosité » tant chantée et louée.

Ceux qui ont votre âge ici au Sénégal et dans le monde ne sont plus dans le champ politique actif et ménagent leur sante, orientent leurs revenus disponibles dans des dépenses utiles ou concentrent leurs efforts dans la dévotion envers Dieu et la résolution de conflits.

Mais vous voila après 26 ans d’opposition, 12 ans de pouvoir, encore opposant de fait depuis presque 3 ans, car vous êtes encore a ce jour SG du PDS préparant de chimériques élections présidentielles anticipées en excluant le président le mieux élu depuis l’indépendance. Pour que votre fils ait la chance de gagner et réaliser ce rêve fou de voir de votre vivant votre fils, devenir président du Sénégal.

Cela est moralement inacceptable et vous donnez une hideuse image de votre personne en soutenant pouvoir faire un coup d’état en « dormant au palais si vous le voulez »

Finalement je me pose légitimement la question quand allez vous arrêter pour VOUS REPOSER ?
Vous n’êtes plus et ne serez plus président dans ce pays et vous êtes débarrassé de vos immunités multiples. VOUS

N’AVEZ PLUS AUCUN POUVOIR pour donner des délais de 72H après le sommet de la francophonie coïncidant curieusement avec la reprise du procès de votre fils. A quel titre Macky Sall vous répondra t-il ?

Je pense que vous courrez le risque d’attendre le temps de l’âge du monument de la place ou vous étiez.

Soutenir avoir la capacité de renverser un régime le mieux élu est un délire, Oser dire dans le journal jeune Afrique qu’il lui suffit d un seul mot pour que Macky tombe, que les partisans de votre fils menacent d assiéger le tribunal le jour du jugement de votre fils sont des propos condamnables comme si dans ce pays on n’a pas emprisonne plus illustre et plus important que votre fils dont vous-même. Vous avez du constater que le tribunal n’a pas été assiégé et que les élections locales qui étaient pour vous un référendum ne vous ont pas donne les résultats escomptes.

Oui Maitre, de Mamadou Dia a Idrissa pour les anciens PM, d’illustres opposants aux régimes de Senghor, Diouf et de vous, de grands chefs religieux, la justice en a arrêté et mis en prison sans que les gens n’envahissent le tribunal. Vos insinuations sont déjà graves et tout le monde comprend votre obsession maladive de voir le régime échouer ou être dévasté par une émeute populaire.

La seule institution qui a été envahie dans notre pays et que 7 milliards de voisins ont vécu en direct le fut sous votre magistère avec votre fils. Cela restera grave a jamais dans la mémoire politique du pays et du monde entier.

Entre vos deux ans de pouvoir et ceux de votre successeur c’est l’océan. Rien que le « jola » est la pour l’attester.

Vous semblez vous glorifier de ne pas être entre au palais en marchant sur des cadavres, mais combien en ont jalonne votre pouvoir jusqu'à la sortie ?

Le faux prétexte de combattre le manque de démocratie de votre successeur prouve que vous vous trompez du Sénégal et des sénégalaise et vous croyez toujours être en mesure de manipuler les Sénégalais. J’oubliais que vous avez dit être entrain d’écrire un livre intitule « LES RUSES ET ASTUCES EN POLITIQUE »

Vous êtes dans votre DROIT pour avoir déjà dit que le problème de votre fils ne se réglera pas au tribunal, mais politiquement, mais vous dépassez finalement les limites en traitant les magistrats et les forces de l’ordre comme vous l’avez fait dans un meeting politique.

Il me plait encore une fois de vous rappeler André Chénier et nous rappeler que « LE TEMPS D’ETRE SAGE EST VOISIN DU TOMBEAU »

Salif N’diaye
Dieppeul 2
salifn@hotmail.com







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image