leral.net | S'informer en temps réel

Me Yérim Thiam l’insulte, le prévenu Alioune Samba Diassé refuse de répondre à ses questions

Le moins que l’on puisse dire est que le procès de Karim Wade et cie est riche, très riche même en affrontements à la barre entre différents protagonistes.


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Février 2015 à 01:14 | | 2 commentaire(s)|

Me Yérim Thiam l’insulte, le prévenu Alioune Samba Diassé refuse de répondre à ses questions
Et si ce n’était pas le fils de l’ancien Président de la République, qui décochait des flèches meurtrières contre le Procureur spécial prés la Cour de répression contre l’enrichissement illicite (Crei) ou l’avocat de l’ex-ministre d’Etat qui pilonne le Président de la Cour, Henry Grégoire Diop avec une pique du genre, “je connais de mauvais juges”,c’est autour de l’un des prévenus, en l’occurrence Alioune Samba Diassé poursuivi pour complicité d’enrichissement illicite avec l’ex-ministre Karim Wade d’entrer dans la danse.

Pour ce faire, il a tout simplement refusé, ce jeudi, de répondre aux questions d’un des avocats de la partie civile, pour ne pas nommément citer Me Yérim Thiam.

Motif invoqué par Alioune Samba Diassé : la robe noire n’arrête pas de l’insulter. ‘’Je ne répondrai pas aux questions de Me Yérim qui me traite de menteur’’, a-t-il notifié au Président Henry Grégoire Diop.

‘’Qu’il me respecte au moins, M. le président. Depuis le début de ce procès, il me traite de tous les noms d’oiseau’’, s’est-il plaint à l’endroit du président de la Crei.

En dépit de l’insistance de l’avocat, le prévenu a campé sur sa position. A l’origine de cette résistance-tout-terrain d’Alioune Samba Diassé, Me Yérim Thiam, l’ancien bâtonnier, a, au détour d’un de ses commentaires incendiaires, fait feu sur le prévenu en ces termes : “l’expert dit la vérité et le prévenu a le droit de mentir’’.

C’est précisément quand l’avocat de l’Etat ergotait sur la répartition des dividendes de la société Airport bus services(ABS). ‘’, a lancé l’avocat.

Le président de la CREI a pris la parole pour ramener la sérénité dans les échanges entre le prévenu et les autres avocats de la partie civile. Pour rappel, Karim Wade et ses co-prévenus que sont Ibrahima Khalil Bourgi, Papa Mamadou Pouye, Alioune Samba Diassé sont poursuivis pour présumé enrichissement illicite de 117 milliards F Cfa.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image