leral.net | S'informer en temps réel

Médiations pénales dans la traque des biens mal acquis : Leeral askam wi appelle à la démission d’Aminata Touré

L’épilogue de l’affaire Taibou Ndiaye, l’ancien directeur général du Cadastre, a fait sortir le leadeur du mouvement « Leeral askam wi » dans ses gonds.


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Août 2013 à 13:20 | | 0 commentaire(s)|

Oumar Faye a vivement dénoncé l’écart existant entre le montant du dossier d’accusation à celui qui a été finalement réclamé à Tahibou Ndiaye pour échapper au mandat de dépôt du procureur de la Crei dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Selon Oumar Faye, « passer de 8 milliards de FCfa à 3 milliards de FCfa » est pire que les « protocoles de Rebeuss » en 2004 entre l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, et le Président de la République de l’époque, Me Abdoulaye Wade. Aussi, exige-t-il la « démission » du ministre de la Justice, Aminata Touré, pour avoir cautionné de tels accords. Le leader de « Leeral askan wi » a aussi appelé, sur les ondes de la Zik-fm, à la « dissolution » pure et simple de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), car elle a fini par prouver son rôle de « musèlement et de destruction » des anciens du Parti démocratique sénégalais.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image